Un camion-piscine itinérant sillonne la France pour apprendre à nager aux enfants

L'objectif de ce camion, inventé par un Suisse, est d'aller dans les communes rurales qui n'ont pas forcément de piscine à proximité.

Article rédigé par
Luc Chemla - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Séance d'aisance aquatique dans le camion piscine avec des enfants d'une école maternelle de Marle (Aisne), le mardi 28 septembre 2021. (LUC CHEMLA / FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

"Pas de panique, je te tiens". L'institutrice de cette classe de moyenne section rassure ses élèves alors qu'ils participent à leur toute première séance d'aisance aquatique. Il s’agit pour beaucoup d’entre eux de leur toute première fois à la piscine. Une douche, des toilettes, un bassin de 8 mètres de long, d'1m30 de profondeur maximum et une température de l'eau à 29 degrés qui donne envie. Sur le papier, cette piscine ressemble à toutes les autres. Mais sur le papier seulement, car ce bassin ne se trouve pas dans un centre aquatique mais... dans un camion !  

Une première en France

Ce camion-piscine, conçu par Jean-François Buisson, originaire de Lausanne en Suisse, sera présenté lors du prochain concours Lépine, en octobre. Il est actuellement testé à Marle (Aisne) dans la région des Hauts-de-France. L'objectif est d'aller dans les communes rurales dépourvues d'infrastructures aquatiques. Sont proposées aux élèves de maternelle, des séances d'aisance aquatique pour les familiariser avec l'eau et surtout les sensibiliser aux risques de noyades.

Sur le parking de l'école maternelle de cette petite commune picarde, il est impossible de louper la remorque du camion, tout en bleu avec écrit en gros dessus "centre aquatique mobile". Une fois dans l’eau, les petits doivent s'accrocher aux rambardes sur les côtés. Si certains se sentent comme des poissons dans l'eau, pour d'autres c'est plus compliqué. "Allez, je garde les mains bien accrochées et je fais maintenant le petit crabe pour avancer", encourage Alexandre, le maître-nageur.

Le camion-piscine garé sur le parking de l'école maternelle de Marle (Aisne), mardi 28 septembre 2021. (LUC CHEMLA / FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

"La première séance permet d’évaluer, voir ce qu’ils savent faire, voir comment ils se déplacent, ou si ils appréhendent", explique-t-il. Au total, la centaine d’élèves de cette école maternelle auront droit à une dizaine de séances. L’objectif "n’est pas de savoir nager mais savoir se sauver".

"En vacances si un enfant chute dans l’eau, il faut qu’il puisse s’équilibrer sur le dos et revenir tout seul au bord."

Alexandre, maître-nageur

à franceinfo

Du côté des parents, l’initiative est très appréciée. Preuve en est avec Laure, la maman du petit Aurel, 4 ans : "C’est très rassurant pour nous de voir que nos enfants vont pouvoir s’habituer à l’eau et à ne pas paniquer si jamais il y avait un accident". À Marle, les 2 200 habitants de la commune ont la chance de profiter d'une piscine mais seulement en été car le bassin est en extérieur. Le reste de l’année, il faut faire "une demi-heure de route" pour effectuer quelques longueurs indique Laure, qui l'admet : "On n'emmène pas souvent les enfants à la piscine." Le camion-piscine, d’une valeur de 500 000 euros, va rester à Marle un peu plus d'un mois avant de repartir ensuite pour réaliser d'autres tests ailleurs en France, notamment dans le sud-ouest.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Natation

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.