Kylian Mbappé parrain d'un bébé panda, la directrice déléguée du Zoo de Beauval conquise par celui qui "regarde beaucoup de documentaires animaliers"

L'attaquant tricolore est devenu le parrain de Yuandudu, jeudi, au Zoo de Beauval.

Article rédigé par
Bertrand Bielle - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Kylian Mbappé est devenu parrain d'un bébé panda jeudi 18 novembre au Zoo de Beauval. (GUILLAUME SOUVANT / AFP)

Kylian Mbappé ne se contente pas d'être décisif pour le PSG et l'équipe de France de football. Le joueur parisien est officiellement devenu parrain, jeudi 18 novembre, d'une des jumelles pandas du Zoo de Beauval, dans le Loir-et-Cher. Née en août dernier, la filleule de l'international tricolore de 22 ans se prénomme YuanduduZhang Jiaqi, championne olympique chinoise de plongeon synchronisé, parraine quant à elle l'autre jumelle, Huanlili.

"Première fois que des sportifs de haut niveau s'engagent à nos côtés"

Ce parrainage est fort symboliquement pour le zoo de Beauval, puisque c'est "la première fois que des sportifs de haut niveau s'engagent à nos côtés", explique Delphine Delord, directrice déleguée du zoo, à franceinfo: sport. Un coup de projecteur bienvenu pour le panda, espèce menacée. "Kylian Mbappé était déjà concerné par cette perte globale de diversité. Il est déjà venu visiter le parc à plusieurs reprises. On lui a donc proposé cette opportunité, et il a directement accepté ce rôle de parrain", a t-elle ajouté.

Une collaboration qui va permettre d'éveiller la curiosité d'un nouveau public concernant ces enjeux environnementaux. "C'est un parrainage important pour nous car il est jeune, suivi par des millions de fans, et grâce à lui, un nouveau public, plus large, va pouvoir prendre conscience qu'il faut protéger des espèces menacées afin de préserver la biodiversité qui nous entoure".

Mbappé et la rapidité du guépard

Kylian Mbappé et le zoo de Beauval pourraient être amenés à travailler à nouveau ensemble à l'avenir. "On s'est mis d'accord avec Kylian pour que cela ne soit pas juste un one shot. Il est très engagé, et on ne l'a pas payé pour ça", détaille Delphine Delord.

Cet engagement de la part du Tricolore est tout sauf une surprise, le champion du monde n'ayant jamais caché sa passion pour le monde animal, notamment pour les guépards, connus pour être les animaux terrestres les plus rapides du monde. "Il a expliqué que, s'il court aussi vite, c'est notamment parce qu'il regardait beaucoup de documentaires animaliers et qu'il était fasciné par la rapidité des guépards", s'amuse la directrice déleguée du zoo. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Kylian Mbappé

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.