Benzema, Griezmann et Lemar buteurs, Liverpool cartonne, retour gagnant d'Haaland avec Dortmund... Ce qu'il faut retenir du week-end du foot européen

Tour d'horizon de ce qu'il ne fallait absolument pas rater dans ce week-end européen de football où tous les cadors n'ont pas été à la fête.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 4 min.
De gauche à droite : Karim Benzema (Real Madrid), Diogo Jota (Liverpool) et Erling Haaland (Borussia Dortmund). (AFP)

Beaucoup de buts encore ce week-end aux quatre coins de l'Europe. Alors que Diogo Jota a de nouveau brillé avec les Reds, Erling Haaland a réussi son retour en Bundesliga après plus d'un mois d'absence, tandis que Vinicius Jr a sauvé le Real à domicile. Voici ce qu'il faut retenir des différents championnats du Vieux Continent.

Jota flambe encore avec les Reds malgré un tournoi de esport

La meilleure attaque de Premier League a de nouveau frappé. Face à Southampton, pourtant pas l'arrière-garde la plus permissive du Royaume, Liverpool s'est baladé. Sur leur pelouse d'Anfield, les Reds ont pris les commandes dès la 2e minute pour ne plus jamais être rejoints (4-0). Diogo Jota a, une nouvelle fois, suppléé Roberto Firmino, blessé, avec brio, signant un doublé. Le Portugais était en verve samedi, lui qui avait dû mettre fin à son parcours dans un tournoi international du jeu vidéo FIFA pour arriver à l'heure au match.

Virgil van Dijk a, lui, inscrit son premier but avec le club de la Mersey depuis sa grave blessure au genou la saison passée. Une journée parfaite en somme, les Liverpuldiens restent au contact du leader, Chelsea, ralenti par un nul concédé à domicile face à Manchester United (1-1) dans le choc de la 13e journée de championnat. A noter également le rebond d'Arsenal, vainqueur 2-0 de Newcastle, et la deuxième victoire en deux matchs de Steven Gerrard à la tête d'Aston Villa (2-1 à Crystal Palace).

La Juve très loin de Naples, leader toujours fan de Maradona

La Vieille Dame pensait avoir retrouvé un peu de confiance en championnat avec ses deux victoires contre la FIorentina et la Lazio Rome. Mais la Juventus Turin reste bien malade. Giflés dans la semaine sur la pelouse de Chelsea en Ligue des champions (4-0), les Bianconeri ont tendu l'autre joue face à l'Atalanta, s'inclinant (0-1). Les Turinois ont été trop longtemps inoffensifs. Et quand Paulo Dybala a frappé un coup franc, le ballon a fini sur la barre transversale (94e).

Avec sa cinquième défaite de la saison en championnat, la Juve pointe à quatorze points du (désormais seul) leader, le Napoli, qui a écrasé la Lazio (4-0), dimanche, et a rendu hommage à Diego Maradona, dont c'était cette semaine le premier anniversaire de sa disparition

Retour marquant pour Erling Haaland avant le choc contre le Bayern centenaire

Eliminé de la course aux 8e de finale en Ligue des champions, le Borussia Dortmund a retrouvé son serial buteur Erling Haaland, touché depuis cinq semaines à la hanche. Sur la pelouse de Wolfsburg, prétendant aux places en C1, le BvB s'est imposé (1-3) et a pu retrouver son attaquant norvégien. Lequel a signé son retour avec un but, sept minutes seulement après son entrée en jeu. Haaland en est à 14 buts et 8 passes décisives en 11 matchs.

Il faudra bien cela pour le choc de Bundesliga le week-end prochain entre Dortmund et le Bayern Munich, toujours leader après sa victoire poussive contre l'Arminia Bielefeld (1-0). Les Bavarois ont au moins assuré un record, celui du plus grand nombre de buts inscrits en championnat d'Allemagne sur une seule année civile avec une 102e réalisation.

Les Français Benzema, Griezmann et Lemar buteurs, Vinicius Jr décisif et Juanmi brillant

En Espagne, le champion en titre, l'Atlético Madrid, a corrigé Cadix (4-1) grâce à ses joueurs tricolores, Thomas Lemar et Antoine Griezmann, auteurs d'un but chacun (56e et 70e). Le Real Madrid peut quant à lui remercier Vinicius Jr, qui s'est une nouvelle fois illustré face au FC Séville dimanche : menés dès la 12e minute à domicile (et provisoirement chassés de la première place par leurs adversaires du soir), les Madrilènes ont égalisé grâce à Karim Benzema (32e) avant que le Brésilien de 21 ans ne délivre les siens dans les derniers instants de la rencontre, en inscrivant son 11e but de la saison. 

Enfin, le Betis Séville a relevé la tête à domicile, surclassant Levante (3-1) grâce à un coup du chapeau de Juanmi en moins d'une demi-heure (54e, 63e, 78e), le premier de la carrière de l'Espagnol. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Bundesliga

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.