Saint-Etienne : trois choses à savoir sur Roman Dubov, ce milliardaire russe qui pourrait devenir le prochain propriétaire des Verts

Le milliardaire russe a assisté à la rencontre entre Saint-Etienne et le PSG, dimanche 28 novembre, à Geoffroy-Guichard.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Le stade Geoffroy-Guichard, le 25 septembre 2021, lors du match de championnat entre Saint-Etienne et Nice.  (PIERRE TEYSSOT / MAXPPP)

Sa visite n'est pas passée inaperçue. Roman Dubov, un milliardaire russe, est venu assister, dimanche 28 novembre, au match entre Saint-Etienne et le PSG (1-3), dans l'enceinte des Verts. Une visite qui a lancé, comme une trainée de poudre, les rumeurs quant au potentiel rachat de l'ASSE par Roman Dubov. Il serait même allé visiter les installations du centre sportif Robert-Herbin après le match. 

Si pour l'heure, aucune annonce n'a été faite en ce sens par le club, sa présence au stade a fortement intrigué. Franceinfo: sport revient sur les trois choses à savoir sur ce possible investisseur. 

Un milliardaire russe, basé à Londres

Roman Dubov est un milliardaire, "natif de Székesfehérvar, dans le centre de la Hongrie", mais de nationalité russe, indique le journal L'Equipe dans son édition du 29 novembre, qui a enquêté sur ce possible nouveau personnage de la scène française du ballon rond.

Installé à Londres depuis plusieurs années, il est le président de Total Sports Investments depuis 2010, une société de promotion du sport investissant dans diverses disciplines comme le hockey sur glace, le rallye, le basket, le golf et le football.

Déjà une expérience dans le rachat de club

Devenir le nouveau propriétaire du club de Saint-Etienne ne serait pas une découverte pour Roman Dubov. En effet, en 2011, le milliardaire avait fait l'acquisition du club de Portsmouth (sud de l'Angleterre), à l'époque en Championship, soit l'équivalent de la L2 anglaise. 

Mais l'expérience ne fut guère positive. "Huit mois plus tard, 'Pompey' avait été placé en redressement judiciaire et pénalisé de dix points de retrait. Avant de finir en D4 et d'être racheté par ses fans, en 2013", écrit L'Equipe

Un dossier de rachat examiné par KPMG

Toujours d'après le quotidien sportif, cette affaire de rachat manqué ne semblerait pas freiner KPMG, le cabinet d'audit et de gestion chargé d'examiner les candidatures au rachat du club stéphanois. 

"Il y a peu de temps, Total Sports Investments lui a adressé par mail une lettre d'intention dans laquelle elle faisait part de sa volonté d'injecter 100 millions d'euros dans le club stéphanois. Une somme comprenant le rachat des parts sociales et l'injection de fonds sur le compte courant du club. Soit bien plus que les offres de Markarian et surtout de Roussier, retoquées en début de semaine", indique L'Equipe

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers AS Saint-Etienne

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.