Affaire Élodie Kulik : le dernier appel de la jeune femme assassinée

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Affaire Élodie Kulik : le dernier appel de la jeune femme assassinée
france 2
Article rédigé par
N. Perez, A. Tribouart, L. Houeix, E. De Pourquery, Y. Kadouch - France 2
France Télévisions

Le procès en appel de Willy Bardon s'ouvrira lundi 14 juin à Douai (Nord). L'homme a été condamné à 30 ans de réclusion criminelle en première instance pour le meurtre d'Élodie Kulik en 2002, assassinée au bord d'une route déserte. Le dernier appel passé par la jeune femme de 24 ans avait pu être enregistré. 

Sur ce document de 26 secondes, c'est presque une voix d'outre-tombe qui appelle les secours. Le soir du 10 janvier 2002, Élodie Kulik rentre chez elle en voiture. Un véhicule la percute et l'envoie dans le fossé. À 00h21, elle appelle les pompiers, quelques minutes avant d'être violée et tuée sur une petite route de la Somme. À l'autre bout du fil, la standardiste entend ses hurlements mêlés aux voix de deux ou trois hommes. 26 secondes s'écoulent avant qu'ils ne s'en aperçoivent. L'enregistrement de cet appel a permis d'identifier les agresseurs. 

Un enregistrement glaçant

L'avocat des parents de la victime a pu écouter l'enregistrement. "Cette bande est glaçante. Quand on l'écoute pour la première fois, c'est le sentiment d'horreur qui domine", raconte Me Didier Robiquet. Parmi les agresseurs présumés, un seul se retrouve devant la justice : Willy Bardon, 38 ans, sans alibi. Plusieurs de ses proches ont reconnu sa voix sur l'enregistrement. Il a été condamné en 2019 à l'issue d'un premier procès, pour l'enlèvement et le viol d'Élodie Kulik, puis remis en liberté en attendant son procès en appel. Il conteste ses aveux recueillis en garde à vue. "Ils vous mettent tellement à bout que vous êtes prêts à n'importe quoi", témoigne-t-il devant les caméras de France Télévisions, affirmant qu'il n'est pas coupable. Depuis cette interview, il a été réincarcéré pour non-respect de son contrôle judiciaire. Au second procès, il sera question de la voix de Bardon, mais également de son meilleur ami Grégory Wiart, dont le sperme a été retrouvé sur la scène du crime.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Violences faites aux femmes

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.