Changement d'heure : l'hiver, les cyclistes sont moins visibles sur la route

Publié Mis à jour
Changement d'heure : l'hiver, les cyclistes sont moins visibles sur la route
FRANCE 3
Article rédigé par
E. Cocq, M. Huguet, R. Pohier - France 3
France Télévisions

Avec le passage à l'heure d'hiver, nous avons gagné une heure de sommeil dans la nuit du 30 au 31 octobre. Mais chaque année, ce changement d'horaire a une conséquence sur les accidents de la route. Les cyclistes sont plus vulnérables. Illustration à Lille, dans le Nord.


Avec le changement d'heure, la luminosité est plus faible, le soir notamment. Pour les cyclistes, il faut donc s'adapter. "La base de la sécurité, c'est d'avoir au moins les lumières à l'avant et à l'arrière et un gilet fluo ça peut aider aussi", indique une cycliste à Lille (Nord). Selon la préfecture du Nord, le passage à l'heure d'hiver s'accompagne, chaque année, à une augmentation de 50% du nombre d'accidents entre 17 et 19 heures impliquant des piétons.

Lumières, sonnette et brassard réfléchissant

"Il est important de faire de la prévention en cette période puisque les cyclistes, avec le changement d'heure, sont moins vus notamment sur les allers-retours pour aller au travail en semaine", souligne Pierre-Marie Pierrard, membre de l'association Droit au vélo. Les cyclistes doivent se munir du bon équipement : sonnette, lumières à l'avant et à l'arrière et un réflecteur. D'autres matériels peuvent être utilisés pour assurer davantage sa sécurité sur le vélo et être plus visible la nuit, comme un gilet jaune ou un brassard réfléchissant. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.