Cet article date de plus de quatre ans.

Surveillants agressés : le directeur de la prison de Vendin-le-Vieil démissionne

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Surveillants agressés : le directeur de la prison de Vendin-le-Vieil démissionne
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Après l'agression de trois gardiens à la prison de Vendin-le-Vieil (Pas-de-Calais), la contestation de leurs collègues a une première conséquence : le directeur de l'établissement vient de démissionner ce 15 janvier. Gonzague Vandamme est devant la maison centrale de Vendin-le-Vieil.

Le journaliste de France 3 Gonzague Vandamme est à Vendin-le-Vieil (Pas-de-Calais) ce lundi 15 janvier, devant la maison d'arrêt où trois gardiens ont été agressés par un détenu le 11 janvier dernier. "Le directeur de l'établissement en personne est venu annoncer aux surveillants qui bloquent l'établissement qu'il demandait à être démis de ses fonctions de gestion de la maison centrale de Vendin-le-Vieil (Pas-de-Calais), démission que le ministère a accepté. C'était une des principales revendications des surveillants ici depuis l'agression de la semaine dernière, mais cela n'a pas suffi à suspendre le mouvement", précise le journaliste.

Un signe fort du gouvernement

Depuis 6h30 plus personne ne rentre dans la prison. "Seuls un médecin, une infirmière et un technicien de maintenance ont été autorisés à rentrer dans l'établissement. Les surveillants demandent un signe fort au gouvernement et à l'État. Ils attendent la venue demain de la Garde des Sceaux Nicole Belloubet, mais cette visite n'est pas officiellement confirmée", conclut Gonzague Vandamme.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.