Vidéo Nicolas Sarkozy convoqué au procès des sondages de l'Élysée : le RN accuse la justice de "s'ériger en contre-pouvoir"

Publié
Article rédigé par
Radio France

Nicolas Bay a jugé "très inquiétant" le fait que "ce pouvoir des juges" essaie de "limiter le pouvoir de ceux qui ont, malgré tout, la légitimité démocratique, ceux qui sont élus."

"Aujourd'hui s'érige un véritable pouvoir des juges, très peu légitime", a commenté Nicolas Bay, député européen du Rassemblement national¸ mardi 2 novembre sur franceinfo, alors que Nicolas Sarkozy, protégé par son immunité présidentielle, a été convoqué pour témoigner au procès des sondages de l'Elysée. "Voir que l'immunité présidentielle est balayée d'un revers de main ce n'est pas rassurant", a poursuivi Nicolas Bay.

Il a jugé "très inquiétant" le fait que "ce pouvoir des juges" essaie de "limiter le pouvoir de ceux qui ont, malgré tout, la légitimité démocratique, ceux qui sont élus".

"La justice s'érige en contre-pouvoir avec une instrumentalisation politique."

Nicolas Bay

à franceinfo

"On a eu de très nombreux exemples ces dernières années donc il faut mettre en œuvre des mécanismes qui permettent de garantir l'indépendance de la justice", a proposé l'élu du RN, visant "les syndicats d'extrême gauche, comme le syndicat de la magistrature" qui "sont dans une démarche politique", "se prononcent pour ou contre tel ou tel candidat aux élections" et "défendent une vision politique et politisée de la justice."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.