#OnVousRépond : les réponses à vos questions sur les nouvelles restrictions

Franceinfo répond, jeudi 1er avril, aux questions des internautes et des auditeurs après la nouvelle allocution du président de la République.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une mère de famille télétravaille en gardant ses enfants à la maison, le 20 mars 2021. Photo d'illustration. (CRISTIANO MINICHIELLO / AVALON / MAXPPP)

Emmanuel Macron a annoncé de nouvelles mesures pour freiner l'épidémie de coronavirus en France. Franceinfo a répondu à vos questions à l'antenne jeudi 1er avril entre 13 heures et 14 heures, notamment pour les gardes d'enfant, les centres de loisirs, les concours et examens. Voici quelques réponses. 

>> Covid-19 : suivez notre direct au lendemain des nouvelles annonces

Week-end de Pâques : déplacements autorisés

En ce week-end pascal, du samedi 3 au lundi 5 avril, les déplacements sont tolérés au-delà de dix kilomètres, sans attestation. Pour ceux qui décideront de ne pas se confiner dans leur maison secondaire, il faudra en revanche rentrer avant lundi, 19 heures, pour respecter le couvre-feu.

Gardes d'enfants : déplacements autorisés

Les déplacements pour emmener son enfant en garde chez les grands-parents, ou un proche, constituent un motif familial impérieux sur l'attestation dérogatoire, quelque soit la distance parcourue. De la même manière, les enfants qui sont en garde alternée dans deux régions différentes pourront continuer de se déplacer d'un parent à l'autre.

Concours maintenus, examens reportés

Dans le supérieur, les concours prévus dans les semaines à venir sont maintenus, ont confirmé les autorités, avec un renforcement des mesures sanitaires dans les salles. Pour s'y rendre, les candidats pourront cocher une case de "motif impérieux" sur leur attestation de déplacement. En revanche, les examens qui ne peuvent pas être organisés à distance doivent être reportés au mois de mai. Pour l'instant, les examens du bac et du brevet, prévus en juin, sont maintenus.

Activités périscolaires suspendues

Les centres de loisirs et autres activités extrascolaires sont suspendus pendant les quatre semaines de restrictions. Mais le ministre de l'Education, Jean-Michel Blanquer, a annoncé des négociations avec les collectivités locales pour permettre quelques activités en extérieur.

Trois cas de figure pour les parents employés

Pour les parents qui ne peuvent pas télétravailler, un chômage partiel peut être demandé à l'employeur. Le deuxième cas, lorsqu'il est impossible de télétravailler tout en gardant son enfant à domicile (enfant de moins de 16 ans ou en situation de handicap), une demande de chômage partiel peut être réalisée auprès de l'employeur. Enfin, lorsqu'un des deux parents peut télétravailler, il n'y a pas d'aide spécifique.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.