Cet article date de plus d'un an.

Michelin : une perte de 137 millions d'euros au premier semestre 2020

Avec des ventes en baisse de 20,6% au premier semestre de l'année 2020, le résultat net de Michelin sur la période est en perte de 137 millions d'euros. Une crise "aussi intense qu'inédite" estime le groupe.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Face à la baisse des ventes causées par la crise sanitaire, Michelin affiche un résultat net en perte de 137 millions d'euros au premier semestre 2020. Photo d'illustration (REMI DUGNE / MAXPPP)

Le groupe Michelin a vu son résultat net s'établir en perte de 137 millions d'euros au premier semestre 2020, selon les résultats présentés lundi 27 juillet, rapporte France Bleu Pays d'Auvergne. La crise est "aussi intense qu'inédite", note la manufacture.

L'épidémie de coronavirus a fortement impacté les ventes du groupe qui accusent une baisse de 20,6 %. Le résultat opérationnel reste positif à 310 millions d'euros à la fin du mois de juin. Dans ce contexte, Michelin envisage, pour 2020, un bénéfice opérationnel supérieur à 1,2 milliard d'euros et un cash-flow libre structurel supérieur à 500 millions d'euros.

"Toutes les mesures prises" pour assurer la pérennité des activités

"Après ces mois de crise exceptionnelle, je veux dire mon immense fierté face à la mobilisation remarquable des équipes Michelin, grâce à laquelle le groupe est resté fidèle à son engagement auprès de ses clients, de ses communautés et de ses partenaires. Avec la même détermination, le groupe a pris toutes les mesures requises pour assurer la pérennité de ses activités et atténuer les effets financiers du ralentissement économique. Dans cet environnement encore très incertain, le groupe poursuit ses efforts de compétitivité pour conserver son leadership sur les activités pneumatiques et assurer le déploiement de sa stratégie de croissance", a déclaré lundi 27 juillet Florent Menegeaux, président du groupe Michelin.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.