Cet article date de plus d'un an.

Guadeloupe : les hôpitaux sont débordés

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Guadeloupe : les hôpitaux sont débordés
Article rédigé par
PL.Monnier, A.Husser, S.Marchais - France 3
France Télévisions

La situation est toujours préoccupante ce jeudi 1er octobre, indique France 2. Le territoire est en alerte maximale et des personnels soignants militaires ont été envoyés en renfort. 

Le CHU de Pointe-à-Pitre (Guadeloupe) déborde face à l’afflux de patients Covid. Des militaires sont venus de l’Hexagone en renfort. Ils se disent "rodés et en confiance les uns avec les autres". Première urgence signalée : un homme de 62 ans, hospitalisé depuis trois jours, entre en réanimation. Son état se dégrade, il commence à perdre connaissance. Il faut "protéger ses voix aériennes" et "l’oxygéner". 

Une première fois pour certains

Pour Ariane, brancardière-secouriste, c’est le baptême du feu. Elle reconnait n’être "pas tout a fait prête". Au total, 37 militaires, 20 femmes et 17 hommes, soulagent nuit et jour le CHU. L’intervention a été montée par Joan, médecin en chef du département militaire, en un temps record. Il reste encore "beaucoup de choses" à régler, dit-il. Principales difficultés, des "locaux" ou des "correspondants qu’on ne connait pas", en bref, toute une "gymnastique à faire". Les militaires resteront "le temps qu’il faudra", assure l’armée.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.