Désintox. Hospitalisations dues au Covid : des chiffres à ne pas minimiser

Publié
Article rédigé par

Selon un rapport largement commenté sur les réseaux sociaux, le nombre de patients hospitalisés pour Covid en 2020 n'a représenté que 2% du total des hospitalisations, et 5% des patients en soins critiques. Il n'en fallait pas plus pour que les "covido-sceptiques" ironisent sur l'exagération de la gravité de l'épidémie.

Tout ça pour ça ? Selon un rapport largement commenté sur les réseaux sociaux, le nombre de patients hospitalisés pour Covid en 2020 n'a représenté que 2% du total des hospitalisations, et 5% des patients en soins critiques. Il n'en fallait pas plus pour que les "covido-sceptiques" ironisent sur l'exagération de la gravité de l'épidémie.

Ces chiffres sont exacts, et proviennent d'un rapport de l’Agence technique d’information sur l’hospitalisation. S’ils paraissent faibles a priori, ils ne permettent pas de nier l’impact de la Covid sur l’activité hospitalière.

Primo, ces pourcentages ne tiennent pas compte de la durée des hospitalisations, qui a été plus longue pour les patients Covid. Si l’on regarde le nombre de journées d’hospitalisation, les pourcentages changent. Les patients Covid ont représenté 2 % des admissions, mais 4 % des journées d’hospitalisation. En soins critiques, ils ont représenté 5 % des admissions, mais 8 % des journées d’hospitalisation. Et en réanimation, les patients Covid ont représenté 11 % des patients admis, mais 19 % des journées d’hospitalisation.

Secundo, ces statistiques sont calculées sur toute l'année. Or, la pression hospitalière liée à la Covid a très fortement varié au gré des deux vagues épidémiques. Le nombre quotidien de patients en cours d’hospitalisation pour Covid a dépassé les 30 000 en avril ou en novembre... Au cœur de l'été, il n'était que de 2500.

Calculer la part des patients Covid dans les hospitalisations sur toute l'année revient à « lisser » ces fortes variations, et ne rend pas compte des phases de saturation hospitalière, bien réelles, lors des pics épidémiques. Des chiffres peuvent être vrais et trompeurs en même temps.

Retrouvez Désintox du lundi au jeudi, dans l'émission 28 Minutes sur Arte, présentée par Elisabeth Quin.
Sur Facebook : https://www.facebook.com/28minutes/
Sur Twitter : https://twitter.com/artedesintox
Sur YouTube : https://www.youtube.com/user/28minutesARTE
Sur Instagram : https://www.instagram.com/artedesintox/
Sur le site d'Arte : http://28minutes.arte.tv/

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.