Cet article date de plus de deux ans.

Coronavirus : livraison de masques sous haute surveillance

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Coronavirus : livraison de masques sous haute surveillance
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

La course aux masques se poursuit, avec un besoin de 40 millions de masques par semaine rien que pour les soignants, selon le ministre de la Santé. Un pont aérien a été mis en place avec la Chine, qui en a envoyé plusieurs millions. Une fois arrivés en France, ces masques font l'objet de nombreuses convoitises.

À l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle (Val-d'Oise) le 2 avril, une livraison sous haute sécurité se déroule. Des policiers en cagoule, avec des armes lourdes surveillent des camions arrivés de Chine la veille. Le contenu de ces camions ? Des masques. "N'oubliez pas, si vous avez un problème, vous klaxonnez pour que l'on entende et faites des appels de phare pour que l'on puisse identifier le véhicule qui a un problème", explique un officier au personnel de livraison.

Un dispositif similaire au transport de détenus

Les chauffeurs sont escortés par une compagnie spéciale. En temps normal, elle transporte des détenus sensibles ou des biens de valeur. Pour ce convoi, les policiers appliquent la même vigilance."On a nos véhicules qui sont devant, en ouvreuses, le véhicule qui ferme derrière qui est le chef de mission et on s'assure que quasiment personne ne remonte le convoi", explique un autre agent de police.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.