Vidéo Dubaï : en plein désert, un élevage de poissons de rivière, de mer Méditerranée et du Pacifique

Publié Mis à jour
Envoyé spécial. Ferme à poissons à Dubaï
Article rédigé par
France Télévisions

Depuis qu'ils accueillent la première Exposition universelle au Moyen-Orient, Dubaï et les Emirats arabes unis peaufinent leur image de champion de la high-tech, et désormais de la durabilité. Dans le port de Jebel Ali, "Envoyé spécial" a visité un élevage de poissons qui veut contribuer à l'autosuffisance alimentaire d'un pays où 90% de la nourriture est importé.

Jebel Ali, le port de Dubaï, est l'un des plus grands du monde. Drôle d'endroit pour élever des poissons... Derrière un entrepôt, une équipe d'"Envoyé spécial" a visité une ferme piscicole qui produit chaque année 550 tonnes de saumon – et du "bio". D'ici à deux ans, ce sera 5 000 tonnes, ambitionne son directeur commercial (anglais), Edmund Broad. De quoi permettre aux Emirats arabes unis de ne plus importer de saumon...

Pour tenir des objectifs extrêmement ambitieux (zéro émission de carbone d'ici moins de trente ans), le pays veut cultiver son autosuffisance alimentaire. C'est un poste qui pèse lourd dans son empreinte carbone : 90% des produits sont importés. A l'exception, donc, de ce saumon... 

Une filière locale... gourmande en énergie 

Edmund Broad est fier de montrer un spécimen de presque 4 kilos, "qui pourra être dégusté dès demain soir, à Dubaï. Donc notre valeur ajoutée, c'est qu'au lieu de faire expédier le saumon, et de lui faire parcourir 40 000 miles autour du monde, on peut l'élever ici, à 20 minutes du supermarché où il sera vendu".

Outre le saumon, venu de l'Atlantique, la ferme élève aussi du bar, un poisson de la Méditerranée, et de la sériole, un poisson du Pacifique. Pour maintenir les eaux à la température requise, la ventilation, les filtres et les pompes à eau tournent en permanence. Si le discours écologiste est bien rodé, la consommation énergétique du système reste élevée, de l'aveu même du directeur commercial. L'installation de panneaux solaires sur le toit n'est pas encore à l'ordre du jour. En attendant, comme la plupart des infrastructures du pays, la ferme tourne grâce aux hydrocarbures...

Extrait de "Dubaï la verte ?", un reportage à voir dans "Envoyé spécial" le 21 octobre 2021.

> Les replays des magazines d'info de France Télévisions sont disponibles sur le site de Franceinfo et son application mobile (iOS & Android), rubrique "Magazines".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.