Cet article date de plus de neuf ans.

La voix : un élément de preuve comme un autre?

écouter
Les nouvelles technologies permettent maintenant d'identifier avec précision une voix humaine enregistrée. Comment travaillent les enquêteurs ? Et quel impact peut avoir cette avancée sur des affaires irrésolues comme celle du petit Grégory ?
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (©)

Stéphane Pair, du service police de France Info, s'est intéressé à cette technique nouvelle. Sur commission rogatoire des juges, les techniciens de la police et de la gendarmerie analysent de plus en plus souvent la voix pour tenter d'identifier les auteurs de crimes et de délits.

Pour aller plus loin, le Zoom de France Info reçoit Thierry Moser, avocat de la famille Villemin dans l'affaire du meurtre du petit Grégory en 1984. Il attend beaucoup de ces nouvelles avancées et se dit optimiste, même si, à l'époque, les expertises vocales pour tenter d'identifier le "corbeau" étaient "confuses et contradictoires".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.