Cet article date de plus de neuf ans.

"Lumières de Pointe-Noire", d'Alain Mabanckou

écouter (5min)
Après des prix littéraires prestigieux et une brillante carrière d'enseignant à l'université de Los Angeles, Alain Mabanckou revient, après 23 ans d'absence, à Pointe-Noire, ville portuaire du Congo où il est né. L'occasion de retrouver sa famille et ses souvenirs.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (©)
Lumières de Pointe-Noire , d'Alain Mabanckou est publié au Seuil (290 p., 19,50E) – Note : ***

Résumé : "J'ai longtemps laissé croire que ma mère était encore en
vie. Je m'évertue désormais à rétablir la vérité dans l'espoir de me départir
de ce mensonge qui ne m'aura permis jusqu'alors que d'atermoyer le deuil."

Après vingt-trois ans d'absence, Alain Mabanckou retourne à Pointe-Noire, ville
portuaire du Congo. Entre-temps, sa mère est morte, en 1995. Puis son père
adoptif, peu d'années après. Le fils unique ne s'est rendu aux obsèques ni de
l'un, ni de l'autre.

Entre le surnaturel et l'enchantement, l'auteur nous ouvre sa petite valise
fondamentale, celle des années de l'enfance et de l'adolescence dans ses lieux
d'origine.

Au moment de repartir, il se rend compte qu'il n'est pas allé au cimetière.
Sans doute était-ce inutile. Car c'est ce livre qui tient lieu, aussi, de
tombeau. Et de résurrection.

Lire un extrait de Lumière de Pointe-Noire

Le site d'Alain Mabanckou

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.