Travailleurs handicapés : quels sont vos droits ?

écouter (5min)

La semaine européenne pour l'emploi des personnes handicapées vient de s'achever. Quels sont les droits des personnes en situation de handicap au travail ?

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Les droits des travailleurs handicapés. (Illustration) (LUIS ALVAREZ / DIGITAL VISION / GETTY IMAGES)

Didier Eyssartier est le directeur général de l'Agefiph, l'organisme qui favorise et participe à l'emploi des personnes handicapées. 

franceinfo : Est-on obligé de révéler son statut de personne en situtation de handicap à son employeur ? N’y a-t-il pas une obligation de loyauté du salarié vis-à-vis de son employeur ?

Didier Eyssartier : Non, on n'a pas l'obligation de déclarer son handicap, y compris pendant l'embauche, on peut le taire, on peut ne pas l'inscrire sur son CV, et même si on le révèle ensuite, ça ne peut pas être considéré comme de la dissimulation.

Que faut-il faire pour voir son statut de personne en situation de handicap reconnu ?

Soit vous êtes déjà reconnu comme travailleur handicapé, et vous pouvez simplement en informer votre employeur, plutôt par écrit. Soit vous n'avez pas encore le titre, et vous pouvez faire votre demande auprès de la Maison Départementale pour les Personnes Handicapées.

Est-ce que j'ai droit à un aménagement de mon poste ?

L'employeur doit prendre les mesures appropriées pour aménager le poste de travail, et faire en sorte que la personne puisse exercer normalement son emploi, y compris en télétravail.

Est-ce qu'il est plus facile de travailler en temps partiel ?

On peut en effet demander un aménagement d'horaires. Il est aussi possible de passer par le médecin du travail qui demandera un aménagement du temps.

Le médecin du travail n'est pas la seule personne qui suit le travailleur handicapé...

Cela fait partie du droit de ces personnes, pouvoir bénéficier d'un suivi régulier de la part du médecin du travail, mais il y a aussi le manager qui peut favoriser ces aménagements, il y a les ressources humaines, et aussi un acteur important qui est le référent handicap, obligatoire dans les entreprises de plus de 250 salariés.

Le licenciement d'une personne en situation de handicap est-il plus difficile ?

La personne handicapée n'est pas un salarié protégé, mais le délai du préavis peut être doublé, jusqu'à trois mois, mais aussi lors d'un licenciement économique, notamment d'un PSE, le fait que la personne soit en situation de handicap et reconnue comme pouvant avoir des difficultés à se réinsérer, à retrouver du travail, doit être prise en compte par l'employeur avant de procéder au licenciement économique. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.