Vidéo Marine Le Pen veut "faire de l'Europe une association des nations libres"

Publié Mis à jour
Article rédigé par
Radio France

Pour la candidate du RN, invitée des matins présidentiels de franceinfo, la France doit "redevenir le chef de file politique des pays non alignés sur les dogmes de l'Union européenne".

Invitée de franceinfo lundi 15 novembre, la candidate du RN Marine Le Pen à la présidentielle dit vouloir "faire de l'Europe une association des nations libres et non pas l'Union européenne telle qu'elle existe aujourd'hui et qui se construit contre les peuples". Marine le Pen promet de "chambouler" l'Union européenne s'il elle est élue présidente de la République : "La France va redevenir le chef de file politique des pays non alignés sur les dogmes de l'Union européenne qui vise à effondrer la souveraineté des nations", affirme-t-elle. En cas de victoire en 2022, la cheffe de file du Rassemblement national effectuera son premier voyage officiel à l'étranger à Bruxelles pour faire passer le message : "C'est la mission de la France", selon elle.

>> Priorité nationale, Eric Zemmour, nucléaire, retraites, déserts médicaux... Ce qu'il faut retenir du "matin présidentiel" de Marine Le Pen sur franceinfo

Marine Le Pen veut faire de la Commission européenne "un simple secrétariat du Conseil". Selon elle, "elle s'est attribuée des pouvoirs exorbitants et qui sont surtout anticonstitutionnels, en ce sens qu'ils vont à l'encontre de la volonté populaire, à l'encontre de la souveraineté des nations. Je serai la présidente du respect des Français, de leur volonté, mais aussi la présidente de la souveraineté des Nations", affirme-t-elle.

Quand les Polonais reconnaissent la primauté du droit national sur le droit européen, Marine Le Pen "applaudit des deux mains" et rappelle que dans son programme, elle propose "un référendum sur l'immigration dans lequel il est clairement indiqué, dans le cas d'une réforme constitutionnelle, que la Constitution est supérieure en droit à toute forme de sources de droit international, de quelque nature que ce soit", a-t-elle expliqué.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.