Cet article date de plus de cinq ans.

Primaire de la droite : la poignée de mains entre Fillon et Juppé pour "consolider le rassemblement"

Anne Levade, présidente de la Haute autorité organisatrice de la primaire de la droite et du centre, s'est réjouie, vendredi au micro de franceinfo, de la poignée de main entre Alain Juppé et François Fillon.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Alain Juppé et François Fillon, suite à la victoire de ce dernier lors de la primaire de la droite, le 27 novembre 2016. (FRANCOIS GUILLOT / AFP)

La poignée de mains entre François Fillon et Alain Juppé qui a eu lieu dimanche 27 novembre à la Haute autorité est une manière symbolique de "consolider le rassemblement après le second tour", a expliqué la présidente de la Haute autorité, Anne Levade, sur franceinfo.

"La primaire n'était pas programmée pour la droite de manière évidente", a déclaré Anne Levade, "parce qu'il y avait davantage une habitude de culture de leader que dans le cadre d'un parti de gauche. En même temps, c'est une affaire de conjoncture, de contexte, le moment s'y prêtait."

Tout le monde derrière Fillon

"Il y a eu un nombre significatif de candidats et une volonté partagée par tous de jouer le jeu et on l'a vu jusqu'au bout parce que les candidats malheureux du 1er tour se sont engagés au soutien d'un des candidats au second tour", a détaillé Anne Levade.

La Haute autorité cessera d'exister juridiquement le 31 mars 2017. L'argent récolté lors de ces primaires sera reversé, en partie, à François Fillon pour ses comptes de campagne.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Congrès LR 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.