Cet article date de plus de cinq ans.

Primaire de la droite : "C'est une très belle victoire de la démocratie"

Caroline Cayeux, sénatrice-maire de Beauvais (Oise) et soutien de François Fillon, s'est réjoui de la victoire de François Fillon, dimanche sur franceinfo.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
François Fillon, lors d'un meeting de soutien à Caroline Cayeux pour les élections régionales, en mars 2010.  (FRANCOIS NASCIMBENI / AFP)

"C'est une très belle victoire de la démocratie, les Français se sont mobilisés pour aller voter et ça donne une très belle légitimité", a réagi dimanche 27 novembre sur franceinfo Caroline Cayeux, sénatrice-maire Les Républicain de Beauvais et soutien de François Fillon.

"Nous y avons cru depuis un certain temps même si François Fillon était dans le bas des sondages pendant très longtemps", a confié Caroline Cayeux. On a cru dans l'homme, les projets, la mobilisation dans les différentes salles et puis les débats ont montré à quel point François Fillon était un homme solide, qu'il avait la carrure d'un homme d'État, qu'il est déterminé, il a un projet qui est clair", a ajouté le soutien de François Fillon.

Je salue la campagne d'Alain Juppé

Caroline Cayeux

sénatrice-maire de Beauvais
soutien de François Fillon

"Demain, nous allons nous rassembler pour l'alternance", a-t-elle assuré. Si autant de Français se sont déplacés, c'est qu'ils veulent une alternance claire, franche et qui tranche avec ce quinquennat désastreux", selon Caroline Cayeux.

La sénatrice-maire de Beauvais a enfin estimé qu'avec cette victoire de François Fillon, "les électeurs de la droite et du centre attendaient un programme qui va apporter un plan anti-chômage avec le plein emploi, il va revenir sur la sécurité, sur les valeurs de la famille. C'est un projet qu'il a mûri avec les Français pendant trois ans en y allant tout seul et c'est ça l'originalité de la remontée de François Fillon."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Congrès LR 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.