Cet article date de plus de cinq ans.

4 Vérités - NKM : "Les idées de Macron ne me posent pas de problème"

Publié
Durée de la vidéo : 8 min.
nkm
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Nathalie Kosciusko-Morizet est l'invitée de Jeff Wittenberg sur le plateau des 4 vérités de France 2 ce mercredi 13 juillet.

Interrogée sur la candidature probable d'Emmanuel Macron à la présidentielle, Nathalie Kosciusko-Morizet "pense qu'il faudrait qu'Emmanuel Macron réponde rapidement à cette question parce que toute sa démarche laisse un trouble". Et d'ajouter : "Ses idées sont plutôt intéressantes, elles bousculent la gauche et ne me posent pas de problèmeLe problème, c'est sa cohérence politique. Il cumule les contradictions, les ambigüités".

Candidate à la primaire des Républicains, NKM affirme que l'obtention de ses parrainages "avance correctement, mais c'est une bataille que je vais poursuivre tout cet été. J’en suis à un peu plus de la moitié du chemin". Elle estime que "les parlementaires sont sous la pression du parti : s'engager pour les uns ou les autres, c'est se mettre mal avec les premiers".

Elle accuse Sarkozy de vouloir refermer la primaire

"Il faut 2 500 parrainages d'adhérents, mais ceux-ci ne sont pas informés. Ils n'ont pas reçu la liste des candidats ni de bulletins de parrainages", s'insurge-t-elle. Un autre point agace NKM : "Officiellement, c'est une primaire ouverte, mais Nicolas Sarkozy préférerait que ce soit une primaire un peu fermée et je pense que c'est une erreur parce que le vainqueur sera plus fort si beaucoup de Français sont venus voter, si ça a été un beau débat avec toutes les sensibilités représentées".

Enfin, à la veille du défilé militaire du 14-Juillet, NKM, qui fait son service militaire à Polytechnique, juge "qu'il y a un sous-investissement dans la chose militaire depuis des années dont on aurait tort de le reprocher qu'à la gauche. On sollicite de plus en plus nos militaires. On a des matériels mal entretenus".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.