Cet article date de plus de neuf ans.

La fraude fiscale représenterait jusqu'à 80 milliards d'euros de manque à gagner pour l'Etat

Le syndicat Solidaires-Finances publiques, cité par "Le Parisien", estime qu'un euro d'impôts sur cinq échappe à l'Etat, une perte colossale.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le ministre du Budget, Jérôme Cahuzac, le 20 novembre 2012 à Nanterre (Hauts-de-Seine). (CITIZENSIDE / AFP)

Du travail dissimulé aux sous-déclarations en passant par l'abus de certaines niches fiscales, les fraudes au fisc ne se ressemblent pas mais s'accumulent : au total, elles représenteraient entre 60 et 80 milliards d'euros de manque à gagner pour l'Etat en 2012, selon un rapport du syndicat des fonctionnaires du fisc Solidaires-Finances publiques cité par Le Parisien.

Cette estimation est bien plus importante que les chiffres précédemment cités par les experts, "entre 30 et 50 milliards d'euros", selon Le Parisien. "Autrement dit, environ 1 euro d'impôt sur 5 échappe à l'Etat", résume le quotidien.

Les manœuvres utilisées par certaines entreprises pour échapper à la TVA ou à l'impôt sur les sociétés, par exemple en domiciliant leurs bénéfices dans des filiales à l'étranger, pèseraient particulièrement lourd dans ces pertes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.