Antilles : situation sous tension en Guadeloupe et en Martinique

Publié Mis à jour
Antilles : situation sous tensions en Guadeloupe et en Martinique
France 2
Article rédigé par
A. Brogat, M. De Chalvron, V. Huon - France 2
France Télévisions

En Martinique, de nombreux incidents ont lieu, en protestation contre le pass sanitaire. En Guadeloupe, des émeutiers sont aussi présents dans les rues de Pointe-à-Pitre. Une partie de la population est exaspérée.

En Guadeloupe, dans la nuit du mercredi 24 au jeudi 25 novembre, des barricades sont toujours dressées. Les manifestants campent sur leur position. "Cela ne va pas s'arrêter parce que l'on souffre trop", confie un jeune homme. "La première cause c'est l'eau et la vie chère et après le vaccin", précise un second. A 200 km de là, en Martinique, les revendications sont similaires, avec les mêmes airs de champ de bataille. Face aux barrages qui se multiplient, une partie de la population se dit excédée.

12 blessés parmi les forces de l'ordre

"Ce matin, les blocages sont de pire en pire et je trouve inadmissible qu'ils bloquent la population comme ça", confie Lois, un chauffeur de bus. Voitures incendiées, pillages... Des affrontements ont fait 12 blessés parmi les forces de l'ordre dans la nuit. L'intersyndicale se désolidarise de ces violences. "Ce sont des personnes isolées qui ont décidé de s'accaparer des barrages et le mouvement pour pouvoir faire leurs affaires", précise Bertrand Cambussy, porte-parole de l'intersyndicale CSTM.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.