Taxation des multinationales : « Lorsque l’UE est d’accord et unie, cela permet d’avancer »

Publié Mis à jour
Taxation des multinationales : "Lorsque l’UE est d’accord et unie, cela permet d’avancer"
Franceinfo
Article rédigé par
P.Martin-Grenier - franceinfo
France Télévisions

Patrick Martin-Genier, spécialiste des affaires européennes, est l’invité du 23 Heures de franceinfo, samedi 30 octobre.

Pékin et Moscou ne sont pas présents physiquement au sommet du G20, qui s’est ouvert à Rome (Italie), samedi 30 octobre. « La tension a considérablement augmenté entre la Chine et les États-Unis, il eut été sans doute intéressant, pertinent, que les deux hommes d’État se rencontrent pour faire le point sur les menaces vis-à-vis de Taïwan », explique Patrick Martin-Genier, spécialiste des affaires européennes, invité du 23 Heures de franceinfo, samedi 30 octobre.

Transition écologique : la Russie et la Chine pas d’accord sur le rythme

Les pays du G20 se sont accordés sur une taxation des multinationales. « Cette taxation des 15 % est intéressante en ce sens que l’OCDE s’était déjà mise d’accord sur ce point. Il y a un accord entre les États-Unis et l’Europe. Il est vrai que lorsque l’Union européenne est d’accord et unie, cela permet de faire avancer les choses au niveau du sommet du G20 », précise Patrick Martin-Genier.

La COP 26 s’ouvre dimanche 31 octobre, faut-il s’attendre à des avancées ? « Vladimir Poutine et Xi Jinping ne sont pas nécessairement d’accord sur le rythme pour lutter contre le dérèglement climatique. Sans eux, c’est tout à fait compliqué dans la mesure où ce sont deux sous-continents », conclut Patrick Martin-Genier.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.