Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Le drapeau du Kurdistan irakien hissé à Sindjar après une victoire contre l'Etat islamique

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Le drapeau du Kurdistan irakien hissé à Sindjar
REUTERS et APTN
Article rédigé par
France Télévisions

Quelque 7 500 combattants appartenant aux forces spéciales kurdes ainsi qu'à des unités peshmergas et des milices yazidies ont participé à l'offensive lancée jeudi.

Deux jours d'une offensive d'envergure, appuyée par l'aviation américaine, ont permis aux peshmergas kurdes, les soldats du Kurdistan irakien, de reprendre la ville de Sindjar, dans le nord de l'Irak, aux jihadistes de l'Etat islamique. Les combattants ont célébré cette victoire par des tirs dans le ciel et en hissant un drapeau du Kurdistan sur le toit d'un bâtiment.

Quelque 7 500 combattants appartenant aux forces spéciales kurdes ainsi qu'à des unités peshmergas et des milices yézidies, une communauté pourchassée par l'Etat islamique, ont participé à l'offensive lancée jeudi. Des conseillers de l'armée américaine ont assisté les commandants des peshmergas mais se sont tenus très en retrait des combats, d'après un porte-parole militaire américain.

Une ville stratégique pour les jihadistes

Sindjar, qui était tombée aux mains des jihadistes lors de leur offensive éclair à l'été 2014, est considérée comme une ville stratégique pour l'Etat islamique car située sur l'axe routier qui relie Mossoul et Rakka, ses deux principaux bastions en Irak et en Syrie. Sa prise pourrait accélérer les efforts déployés en Irak pour repousser l'organisation armée du calife autoproclamé Abou Bakr Al Baghdadi de son fief de Mossoul, mais aussi de Ramadi, à l'ouest de Bagdad.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.