Cet article date de plus de neuf ans.

Israël vote sur fond de crise économique

Même si la crise économique se fait moins sentir qu'en Europe, les Israéliens sont inquiets pour l'avenir économique du pays. Mais, si cela alimente le débat électoral, ça ne devrait pas empêcher la victoire de Netanyahu.
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Afrique
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des militaires israéliens en poste sur le plateau du Golan votent en plein air. (AFP/ Menahem Kanaha)
Le taux de chômage est de 7% en Israël. Le taux de croissance à 3%. Des chiffres à faire rêver la France! Pour autant, les Israéliens sont inquiets face à l'avenir. Les candidats du parti travailliste tentent d'exploiter cette inquiétude. Notamment en raison de la forte proportion de travailleurs pauvres. 1000 euros par mois, c'est peu pour vivre.

D'autant que le déficit budgétaire a dérapé ici aussi. Le prochain gouvernement risque de devoir prendre des mesures drastiques d'économie.
L'actuel Premier ministre, Benjamin Netanyahu, a pourtant axé sa campagne sur le thème de l'économie. En mettant en avant un bilan relativement bon, si on le compare aux résultats des pays européens. Et il est probable qu'il emportera ces élections, dont la principale inconnue sera le taux de participation.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Israël

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.