Naufrage de migrants dans la Manche : la première victime identifiée est une femme kurde

La jeune femme de 24 ans a envoyé un message à son fiancé au moment où l'embarcation commençait à couler.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des affiches de migrants morts lors d'une traversée de la Manche, collées place de la République à Paris, le 25 novembre 2021. (FIORA GARENZI / HANS LUCAS / AFP)

Elle s'appellait Maryam Nuri Mohamed Amin. Agée de 24 ans, cette jeune femme kurde est la première victime identifiée du naufrage dans la Manche qui a causé la mort de 27 personnes, mercredi 24 novembre. Interrogé par la BBC (en anglais), son fiancé explique que sa compagne était en train de lui écrire sur Snapchat quand le canot sur lequel elle se trouvait a commencé à se dégonfler.

La jeune femme a essayé de le rassurer en lui disant qu'ils seraient secourus, mais les secours sont arrivés trop tard. Au total, 17 hommes, sept femmes et trois jeunes sont morts lors de ce drame survenu au large de Calais.

Originaire d'Irak

Selon son fiancé, Maryam, surnommée "Baran", était présente sur le bateau avec un membre de sa famille. Il explique ne pas avoir été au courant que Maryam tentait cette traversée vers le Royaume-Uni et que son arrivée était censée être une surprise. L'oncle de Maryam a confirmé auprès de la BBC que sa nièce faisait partie de l'embarcation.

Également interrogé par la BBC, le père de Maryam a estimé que c'était un "péché" de faire subir une telle situation à des être humains.

"Le monde entier parle de l'Europe comme d'un endroit calme, agréable, mais c'est ça le calme ? Une trentaine de personnes qui meurent au milieu de la mer ?" 

Nuri Hamadamin, le père de Maryam

à BBC News

La meilleure amie de Maryam, Imann Hassan, a confié à la BBC que son amie était "très humble" et avait "un très grand cœur". "Quand elle a quitté le Kurdistan [irakien], elle était très heureuse, elle n'arrivait pas à croire qu'elle allait retrouver son fiancé". Selon sa famille, Maryam avait tenté à deux reprises de rejoindre légalement le Royaume-Uni, en vain.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Migrants

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.