Naufrage de migrants dans la Manche : "Il faut des centres d'accueil digne de ce nom", estime Éric Coquerel (LFI)

Publié Mis à jour
Naufrage de migrants dans la Manche : "Il faut des centres d'accueil digne de ce nom", estime Eric Coquerel (LFI)
France 2
Article rédigé par
J. Wittenberg - France 2
France Télévisions

Éric Coquerel, député LFI de Seine-Saint-Denis, est l'invité des "4 Vérités" de France 2, jeudi 25 novembre.

Au moins 27 migrants sont morts dans la Manche, à la suite du naufrage de leur embarcation, mercredi 24 novembre. "Il faut enfin des centres d'accueil digne de ce nom. Où l'on fera les premiers travaux administratifs, l'hébergement. Et ensuite il faut faire en sorte de combattre l'idée que l'on aurait affaire à une vague migratoire qui submergerait tout, ce n'est pas la réalité", estime Éric Coquerel, député LFI de Seine-Saint-Denis, invité des "4 Vérités" de France 2, jeudi 25 novembre

Généralisation de la troisième dose : "Je n'y suis pas favorable"

En 2020, la France a accordé 220 000 titres de séjour et 25 000 demandes d'asile. "Le solde migratoire c'est à peu près 130 000 personnes par an", nuance le député LFI. "Il faut renégocier les accords du Touquet", ajoute-t-il.

La généralisation de la troisième dose de vaccin contre le Covid-19 pourrait être annoncée par Olivier Véran, jeudi 25 novembre. "Je n'y suis pas favorable. On est en train de rentrer dans un pass sanitaire permanent : il y aura une troisième dose, une quatrième dose. On est installés durablement dans le Covid-19", conclut le député LFI de Seine-Saint-Denis.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.