Migrants : un avion de Frontex sera déployé au 1er décembre au-dessus de la Manche

Selon le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin, cet appareil pourra "aider jour et nuit les polices française, néerlandaise et belge" qui travaillent dans la Manche.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une agence de Frontex à Varsovie en Pologne, le 19 juillet 2019. (ISOPIX / SIPA / JEAN-CHRISTOPHE GUILLAUME)

L'agence européenne des frontières Frontex va déployer à partir du 1er décembre un avion pour aider à lutter contre le trafic migratoire dans la Manche, a annoncé dimanche 28 novembre le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, à l'issue d'une réunion européenne à Calais (Pas-de-Calais).

Cet appareil "européen va, jour et nuit, pouvoir aider les polices française, néerlandaise et belge", a précisé Gérald Darmanin, réaffirmant aussi la volonté de Paris de "travailler" avec "ses amis britanniques".

"Améliorer la coopération avec le Royaume-Uni"

Dans une déclaration commune, l'Allemagne, la Belgique, les Pays-Bas et la France ont convenu de "renforcer leur coopération opérationnelle" contre les trafics mais aussi "d'améliorer la coopération conjointe avec le Royaume-Uni".

Gérald Darmanin avait désinvité son homologue britannique, Priti Patel, en riposte à une lettre publiée jeudi soir sur Twitter par Boris Johnson, demandant à Paris de reprendre les migrants arrivant de France en Grande-Bretagne.

Côté allemand, Stephan Mayer, le secrétaire d'État parlementaire au Ministère fédéral de l'Intérieur, a jugé "urgent" l'adoption d'"un accord entre l'Union européenne et la Grande-Bretagne" concernant les migrations, plaidant pour un "accord post-Dublin entre l'Union européenne et la Grande-Bretagne".




Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Migrants

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.