Climat : un demi-degré supplémentaire aurait de graves conséquences pour la planète

Publié Mis à jour
Climat : un demi-degré supplémentaire aurait de graves conséquences pour la planète
FRANCE 2
Article rédigé par
P.-Y. Salique, F. Mathieux, P. Morel, D. Chevalier - France 2
France Télévisions

Limiter le réchauffement à 1,5°C ou 2°C d'ici la fin du siècle, la différence paraît infime. Et pourtant, les conséquences sur l'homme et la nature d'un demi-degré supplémentaire sont bien plus importantes.

L'érosion des côtes, phénomène notamment subi à Varengeville-sur-Mer (Seine-Maritime), en Normandie, est l'un des effets de la montée des eaux. D'ici à 2010, les océans pourraient monter de 30 à 60 cm si la hausse ne dépasse pas 2°C, et jusqu'à 60 cm à 1m10 au-delà de 2°C"On s'aperçoit qu'il y a déjà des communes fortement impactées avec un mètre de plus, les dégâts et l'impact humain risquent d'être très importants", souligne Stéphane Costa, géographe, professeur à l'université de Caen Basse-Normandie.

200 millions de décès prématurés

Le recul de la banquise serait beaucoup plus important en cas de réchauffement à 2°C, et le nombre de pics de chaleur serait bien plus conséquent chaque année. Les impacts sur la nature et l'homme sont énormes. "À 2°C, ce sont notamment 200 millions de personnes supplémentaires en décès prématuré par rapport à un scénario à 1,5°C", explique Pierre Canet, responsable environnement WWF. Les émissions actuelles de gaz à effet de serre nous amènent à un réchauffement à 2,7°C d'ici à 2100.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.