Cet article date de plus de huit ans.

Sans le savoir, elle tweete en direct la mort de son mari

Une mère de famille a relayé, dans plusieurs messages publiés sur Twitter, un accident de voiture mortel. Avant de découvrir que la victime était son mari.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Le tweet de Caran Johnson annonçant la mort de son mari, le 5 décembre 2013. (FRANCETV INFO )

Son histoire a déjà fait le tour des médias nord-américains. C'est en s'adonnant à une de ses passions que Caran Johnson a vécu un drame personnel. Cette mère de famille américaine avait jusqu'ici l'habitude de relayer sur Twitter les faits divers qui attiraient son attention. Mais mercredi 4 décembre, l'accident mortel qu'elle a tweeté était, sans qu'elle le sache, celui dont a été victime son propre mari. C'est également sur Twitter qu'elle a publié sa réaction lorsque qu'elle a appris la terrible nouvelle.

Ainsi, mercredi dans l'après-midi, Caran Johnson apprend qu'un accident de voiture est survenu près de Vancouver, dans l'Etat de Washington. Comme elle en a l'habitude, elle tweete la nouvelle et apprend que le drame a fait un mort. Elle poste alors ce commentaire : "Oh mon dieu, c'est si horrible !!!"

Caran est rapidement prise d'un doute. Craig, son mari âgé de 47 ans, l'a prévenu plus tôt dans la journée qu'il quittait son travail en avance. Elle cherche à le joindre mais son téléphone ne répond pas. "Et il est en retard", comme elle le tweete.

Après plusieurs tweets dans lesquels elle décrit sa panique, demandant des renseignements sur les conditions de l'accident, elle se décide à appeler les secours. Ces derniers lui indiquent qu'ils la tiennent au courant.

Finalement, une heure plus tard, ses followers apprennent sur le compte Twitter de Caran que la victime de l'accident est bien son mari. "C'est lui. Il est mort", poste-t-elle sobrement.

 

Dans la foulée, des centaines d'utilisateurs de Twitter lui ont fait part de leurs condoléances. Et le plus étonnant est que Caran Johnson a patiemment répondu à un grand nombre d'entre eux, continuant à tweeter en direct la suite des événements. Elle commente ainsi le coucher de ses enfants : "Mes garçons sont finalement endormis. J'ai l'impression qu'un bloc de ciment vient de me tomber dessus."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Amériques

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.