Tempête Alex : un an après, une difficile reconstruction pour les sinistrés

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Tempête Alex : un an après, une difficile reconstruction pour les sinistrés
France 3
Article rédigé par
S. Broomberg, France 3 Côte d’Azur, A. Derhille - France 3
France Télévisions

Le 2 octobre 2020, les habitants des Alpes-Maritimes subissaient des crues dévastatrices liées au passage de la tempête Alex, qui ont fait dix morts et provoqué des dégâts matériels d’une ampleur inédite. Un an après, où en est la reconstruction du territoire ? 

À Saint-Martin-Vésubie (Alpes-Maritimes), un an après la tempête Alex, la propriétaire d’une maison ravagée par les crues ne sait toujours pas si sa demeure pourra être sauvée. La sidération des premiers temps a laissé place à la colère. "Je demande à la mairie, mais personne n’est au courant, alors à qui faut-il s’adresser pour savoir comment faire ? Pour le moment, personne ne nous a donné de réponse définitive", s’irrite-t-elle. 

Des blessures encore vives

Le 2 octobre 2020, en quelques heures, la tempête Alex a tout dévasté sur son passage. Des kilomètres de routes ont été engloutis, et plus de 400 maisons ont été détruites. Les crues ont fait dix morts et huit disparus. Un an plus tard, les habitants de la vallée de la Roya, de la Vésubie et de la Tinée pansent encore leurs blessures. De la maison d’Anne-Marie Genre, l’une des résidentes, il ne reste qu’une route de gravats et une boîte aux lettres. Alors, comme un symbole, c’est sur ces vestiges que la sinistrée a choisi de disperser les cendres de son époux, décédé quelques jours après la tempête. Le temps a passé, mais le deuil n’est pas fait. Elle garde malgré tout l’espoir de pouvoir racheter un jour un terrain dans son village.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.