Droits voisins : Google va rémunérer l'AFP pour utiliser ses contenus

La question du partage des revenus générés sur le web par les Gafam fait l'objet de vives tensions avec les médias dans le monde. Le géant américain et l'agence de presse française ont conclu un accor qualifié de "pionnier".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Les PDG de l'AFP Fabrice Fries et le directeur général France Sébastien Missoffe au siège de l'AFP à Paris, le 17 novembre 2021. (THOMAS COEX / AFP)

Une première dans le monde des médias européens. Google et l'AFP ont annoncé, mercredi 17 novembre, la signature d'un accord européen inédit portant sur la rémunération des contenus de l'agence de presse internationale utilisés par le moteur de recherche.

"C'est un accord qui couvre toute l'Union européenne, dans toutes les langues de l'AFP, y compris dans les pays qui n'ont pas transposé la directive" européenne sur les droits voisins, s'est réjoui Fabrice Fries, le PDG de l'AFP, qui a qualifié cet accord de "pionnier". L'AFP produit et diffuse des contenus multimédia auprès de ses clients dans six langues dans le monde entier.

Cet accord vaut pour une durée de cinq ans. Le montant, forfaitaire, que touchera l'agence de presse en vertu de cet accord n'a pas été divulgué. "C'est l'aboutissement d'un long combat", a ajouté Fabrice Fries. Grâce à ce précédent, "nous allons pouvoir engager des négociations similaires avec d'autres plateformes", a poursuivi le patron de l'agence, dans un message interne.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Google

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.