Cet article date de plus de quatre ans.

Fin de la grève des éboueurs du Grand Avignon après 13 jours de conflit

Les éboueurs de l'agglomération d'Avignon ont repris le travail mardi matin, après 13 jours de grève, a rapporté France Bleu Vaucluse.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des ordures sur un trottoir d'Avignon le 12 février 2018. (MAXPPP)

Après treize jours de conflit, les éboueurs d'Avignon ont mis fin à leur grève, a rapporté mardi 13 février France Bleu Vaucluse. Le Grand Avignon et le syndicat CFTC, à l'origine du mouvement, ont trouvé un accord de sortie de crise. Les services de l'État ont joué un rôle de médiateur pour aboutir à cet accord, a précisé France Bleu Vaucluse.

Dès l'ouverture du dépôt de la zone de Fontcouverte mardi matin, les camions conduits par des non grévistes pouvaient reprendre leurs rotations. Il faudra cependant plusieurs jours pour remettre la ville au propre. La veille, le tribunal administratif de Nîmes avait ordonné la levée du piquet de grève qui bloquait l'entrée du site.

Pour Jean-Marc Roubaud, le président du Grand Avignon, "le dialogue social a permis de sortir de ce conflit tout en préservant le bon usage des finances publiques, sans céder aux exigences qui étaient excessives", a-t-il précisé.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Provence-Alpes-Côte d'Azur

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.