Naufrage de migrants au large de Calais : Boris Johnson appelle la France à reprendre tous les migrants qui traversent la Manche

"Je propose que nous mettions en place un accord bilatéral de réadmission pour permettre le retour de tous les migrants illégaux", déclare le Premier ministre dans une lettre adressé à Emmanuel Macron et publié sur le compte twitter du ministre britannique. 

Un navir des autorités britanniques dans sur Manche, le 15 août 2020.
Un navir des autorités britanniques dans sur Manche, le 15 août 2020. (BEN STANSALL / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a demandé au président français Emmanuel Macron de reprendre les migrants arrivant en Angleterre depuis la France, au lendemain d'un naufrage dans la Manche qui a vu 27 personnes perdre la vie. "Je propose que nous mettions en place un accord bilatéral de réadmission pour permettre le retour de tous les migrants illégaux qui traversent la Manche", a détaillé le dirigeant britannique dans une lettre à son homologue, publiée sur Twitter. Ce direct est terminé, merci de l'avoir suivi.

Une réunion européenne. La France invite "les ministres en charge de l'immigration belge, allemand, néerlandais et britannique, ainsi que la Commission européenne, à une rencontre" dimanche à Calais, a rapporté Matignon jeudi. "Cette réunion devra permettre de définir les voies et moyens de renforcer la coopération policière, judiciaire et humanitaire" pour "mieux lutter contre les réseaux de passeurs à l'oeuvre dans les flux migratoires", ont expliqué les services du Premier ministre. La ministre britannique de l'Intérieur, Priti Patel, a par ailleurs appelé à "un effort international coordonné" pour lutter contre les groupes criminels organisant les traversées illégales de la Manche, après la mort de 27 migrants dans le naufrage de leur embarcation. Suivez notre direct.

Un bilan encore imprécis. Parmi les 27 victimes du naufrage figurent 17 hommes, dont deux décédés à l'hôpital, sept femmes et "trois jeunes", dont on ignore encore l'âge exact, a précisé à l'AFP la procureure de Lille (nord), Carole Etienne. Deux rescapés "apparemment somalien et irakien" étaient aussi hospitalisés et devraient pouvoir être entendus sous peu, a-t-elle précisé.

 Une enquête en cours. La Juridiction interrégionale spécialisée (JIRS) de Lille a été saisie de l'enquête, ouverte pour "aide à l'entrée et au séjour irréguliers en bande organisée", "homicide et blessures involontaires" et "association de malfaiteurs". L'épave a été saisie et sera examinée pour éclaircir les causes du naufrage, a précisé la procureure.

 Une nouvelle arrestation. Une cinquième personne a été arrêtée dans la nuit de mercredi à jeudi, suspectée d'être un passeur en lien avec le naufrage de migrants qui a fait 27 morts dans la Manche, a annoncé, jeudi 25 novembre, le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, sur RTL.

 Des tentatives de traversées de plus en plus nombreuses. Au 20 novembre, 31 500 migrants avaient quitté les côtes depuis le début de l'année et 7 800 migrants avaient été sauvés. Une tendance qui n'a pas baissé malgré les températures hivernales. Selon Londres, 22 000 migrants ont réussi la traversée sur les dix premiers mois de l'année.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #MIGRANTS

23h16 : Selon Pascal Brice, ancien directeur de l'Office français de protection des réfugiés et apatrides et désormais président de la Fédération des acteurs de la solidarité, le "désordre" franco-britannique "permet aux passeurs de se faire de l'argent sur la mort d'hommes". Il faut "cesser cette fuite en avant sécuritaire", dénonce-t-il sur franceinfo.

22h17 : Le Premier ministre britannique Boris Johnson a demandé au président français Emmanuel Macron de reprendre les migrants arrivant en Angleterre depuis la France, au lendemain d'un naufrage dans la Manche qui a vu 27 personnes perdre la vie.

"Je propose que nous mettions en place un accord bilatéral de réadmission pour permettre le retour de tous les migrants illégaux qui traversent la Manche", a détaillé le dirigeant britannique dans une lettre à son homologue, publiée sur Twitter.

20h03 : Il est 20 heures, voici un nouveau point sur l'actualité :

• 33 464 nouveaux cas ont été remontés sur les dernières 24 heures, soit 23 632 cas par jour en moyenne sur les sept derniers jours, selon Santé publique France. Dose de rappel ouverte à tous les majeurs, nouveau protocole sanitaire à l'école, port du masque obligatoire en intérieur... Les ministres de la Santé et de l'Education ont fait de nouvelles annonces pour lutter contre la reprise de l'épidémie de Covid-19.

• Le Maroc va suspendre dès demain, à 23h59, les vols réguliers à destination et en provenance de France en raison de la reprise de la pandémie de Covid-19, a annoncé le ministère marocain des Affaires étrangères.

Une réunion aura lieu dimanche à Calais avec les ministres européens en charge de l'immigration et la Commission européenne, pour "mieux lutter contre les réseaux de passeurs", au lendemain du naufrage dans la Manche d'une embarcation de migrants qui a fait 27 morts.

• Les parents et le frère de Dinah, la jeune alsacienne de 14 ans qui s'est suicidée en octobre après avoir été victime de harcèlement, ont déposé une plainte contre X cet après-midi, comme ils l'avaient annoncé, a appris franceinfo auprès d'une source proche du dossier. Ils dénoncent l'attitude beaucoup trop passive du collège dans lequel leur fille était scolarisée en quatrième et troisième.

18h06 : Il est 18 heures, voici un nouveau point sur l'actualité :

• Dose de rappel ouverte à tous les majeurs, nouveau protocole sanitaire à l'école, port du masque obligatoire en intérieur... Les ministres de la Santé et de l'Education ont fait de nouvelles annonces pour lutter contre l'épidémie de Covid-19.


Une réunion aura lieu dimanche à Calais avec les ministres européens en charge de l'immigration et la Commission européenne, pour "mieux lutter contre les réseaux de passeurs", au lendemain du naufrage dans la Manche d'une embarcation de migrants qui a fait 27 morts.

• Le Maroc va suspendre dès demain, à 23h59, les vols réguliers à destination et en provenance de France en raison de la reprise de la pandémie de Covid-19, a annoncé le ministère marocain des Affaires étrangères.

Florence Porcel, qui accuse l'ancien présentateur du 20 heures de TF1, Patrick Poivre d'Arvor, d'un viol en 2009, vient de déposer une nouvelle plainte en se constituant partie civile, a appris franceinfo auprès du parquet de Nanterre.

17h26 : Le nombre de tentatives de traversées depuis Calais vers le Royaume-Uni "ne faiblit pas" depuis le naufrage d'un bateau de migrants qui a fait 27 morts, hier, a assuré sur franceinfo la préfecture maritime. Des migrants sont secourus par des agents anglais sur une plage de Dungeness (Angleterre), le 24 novembre 2021. (BEN STANSALL / AFP)(BEN STANSALL / AFP)

15h40 : Le milieu d'après-midi est déjà là, on en profite pour faire un point sur l'actualité (chargée) de la journée :

• Dose de rappel ouverte à tous les majeurs, nouveau protocole sanitaire à l'école, port du masque obligatoire en intérieur... Les ministres de la Santé et de l'Education ont fait de nouvelles annonces pour lutter contre l'épidémie de Covid-19.


Une réunion aura lieu dimanche à Calais avec les ministres européens en charge de l'immigration et la Commission européenne, pour "mieux lutter contre les réseaux de passeurs", au lendemain du naufrage dans la Manche d'une embarcation de migrants qui a fait 27 morts.

Le nombre de chômeurs de catégorie A (n'ayant aucun emploi) a enregistré une nette baisse de 3,3% en octobre, soit 113 500 inscrits en moins, à 3,377 millions, selon les chiffres du ministère du Travail.

Le Goncourt des Lycéens 2021 a été attribué à Rennes à Clara Dupont-Monod pour son roman S'adapter, publié chez Stock.

15h21 : La ministre britannique de l'Intérieur, Priti Patel, appelle à "un effort international coordonné" pour lutter contre les groupes organisant les traversées illégales de la Manche, après la mort de 27 migrants dans le naufrage de leur embarcation. Elle assure avoir réitéré, lors d'un entretien avec Gérald Darmanin, l'offre d'envoyer des forces patrouiller sur les côtes françaises, rejetée par Paris jusqu'à présent.

14h56 : Une réunion aura lieu dimanche à Calais avec les ministres en charge de l'immigration belge, allemand, néerlandais et britannique, ainsi que la Commission européenne. Objet de leur rencontre, selon Matignon : "renforcer la coopération policière, judiciaire et humanitaire" pour "mieux lutter contre les réseaux de passeurs", au lendemain du naufrage dans la Manche d'une embarcation de migrants qui a fait 27 morts.

12h24 : Enfin, le gouvernement souhaite la possibilité de restaurer des contrôles aux frontières entre les différents pays de l'espace Schengen, notamment pour interpeller les passeurs avant qu'ils n'arrivent à Calais, a-t-on appris auprès de l'entourage d'Emmanuel Macron. Ces contrôles pourraient être effectués dans des zones frontalières assez larges, et non pas seulement à la frontière.

12h16 : Le gouvernement souhaite surtout s'attaquer aux réseaux de passeurs. "Ces réseaux très professionnels comparables aux réseaux de trafic de drogue", fait valoir une source gouvernementale auprès de franceinfo. L’exécutif souhaite également un renforcement des enquêtes financières.

12h16 : Une réunion interministérielle a eu lieu ce matin, après la mort d'au moins 27 personnes, hier, qui tentaient de rejoindre l'Angleterre. Parmi les pistes envisagées pour réduire ces drames, le déploiement de davantage de moyens pour les sauveteurs en mer, augmenter le nombre de bateaux et de drones et installer des caméras thermiques dans les dunes afin d’empêcher les départs, selon nos informations.

12h00 : Il est midi, voici les principaux titres de la matinée :

• La Haute Autorité de santé recommande une dose de rappel de vaccin contre le Covid-19 pour tous les adultes de 18 ans et plus, cinq mois après la dernière injection. Le ministre de la Santé, Olivier Véran, tiendra une conférence de presse à 12h30 pour annoncer de nouvelles mesures pour freiner la cinquième vague.

L'Etat est condamné à verser une indemnisation à la famille de Rémi Fraisse, manifestant tué lors d'une charge de gendarmes mobiles dans le Tarn en 2014.


• Un cinquième passeur a été arrêté après la mort de 27 migrants dans un naufrage au large de Calais, annonce le ministre de l'Intérieur. Suivez la situation dans notre direct.

• Jean Castex a annoncé de nouvelles mesures "afin de renforcer la protection des victimes et la lutte contre les violences", à l'occasion de la Journée pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes.

11h37 : "Plutôt que de bloquer les frontières, il faut permettre à celles et ceux qui le souhaitent de déposer une demande d’asile dans le pays de leur choix. Il faut les accueillir dans des conditions dignes des valeurs européennes. Sans verrouillage des frontières, les personnes exilées ne prendraient pas des routes aussi dangereuses et, si elles le font au risque de leur vie, c’est parce qu’elles n’ont pas d’autres choix."

11h36 : "Il ne sert à rien d’incriminer d’abord les passeurs ou de s’en prendre aux associations. Les vrais responsables sont ceux qui refusent d’accueillir ces hommes, ces femmes, ces enfants qui fuient leurs pays et cherchent refuge en Europe."

11h36 : "Il est temps d’arrêter ces tragédies qui se répètent. Il est plus que temps que les gouvernements fassent en sorte que des exilés cessent de mourir à nos frontières, à Calais comme en Pologne et ailleurs."

La Ligue des droits de l'Homme fustige les dirigeants européens sur leur accueil des migrants, après la mort de 27 personnes dans le naufrage d'une embarcation au large de Calais hier.

11h29 : Le Royaume-Uni veut durcir son système d'asile pour freiner les tentatives de traversée de la Manche. Ce projet prévoit notamment la possibilité de condamner les passeurs à la prison à perpétuité, mais aussi de créer un statut différent pour les réfugiés arrivés illégalement, qui n'auraient que très peu de droits sur le sol britannique. Nous vous en disons plus ici.

11h09 : "Les passeurs encouragent leurs clients de misère à traverser en leur disant que c'est un lac. En fin de compte, ce n'est pas un lac, c'est une mer avec des courants, avec des bateaux et des tempêtes, avec du brouillard."


"Tous les jours, nous sommes mis à contribution" pour aller sauver des migrants, témoigne le président de la Société nationale de sauvetage en mer (SNSM). Il dénonce notamment le rôle des passeurs, qui mettent à disposition des migrants "des bateaux pneumatiques qui ne sont pas du tout adaptés, qui sont surchargés".

10h49 : Le nombre de tentatives de traversée de la Manche a explosé en 2021. Entre le 1er janvier et le 20 novembre, 31 500 migrants s'y sont risqués, contre un peu plus de 15 000 en 2020. Nous vous expliquions dans cet article, publié en septembre, pourquoi les traversées vers le Royaume-Uni sont si nombreuses cette année.

10h39 : Des habitants de Calais ont exprimé leur colère après la mort de 27 migrants dans un naufrage au large de la ville. "Chaque semaine, il y a des morts, a rappelé l'un d'entre eux à franceinfo. Il y a des dizaines de gendarmes sur la place qui surveillent l'horizon. On n'a aucune solution. Les morts s'entassent, comme on dit. Il n'y a rien qui bouge."

Rassemblement d'habitants et membres d'associations de défense des migrants à Calais, le 24 novembre 2021. (FRANCOIS LO PRESTI / AFP) (FRANCOIS LO PRESTI / AFP)

09h43 : Le parquet précise également que "la juridiction interrégionale spécialisée (JIRS) de Lille a été saisie de l'enquête ouverte pour aide à l’entrée et au séjour irréguliers en bande organisée, homicides et blessures involontaires et association de malfaiteurs. Plusieurs magistrats se sont rendus sur place dès hier soir."

09h41 : Le parquet de Lille précise à France Télévisions que 17 hommes, 7 femmes et 3 jeunes pouvant être des adolescents (deux garçons et une fille) sont morts hier dans le naufrage au large de Calais. "Les investigations médico-légales sont en cours ce matin, précise-t-il. Deux rescapés ont été hospitalisés, le pronostic vital n’est a priori pas engagé. L’un serait de nationalité somalienne et l’autre de nationalité irakienne."

09h15 : Il est 9 heures et des poussières, on (re)prend un café et on fait le point sur l'actualité :

• Un cinquième passeur a été arrêté après la mort de 27 migrants dans un naufrage au large de Calais, annonce le ministre de l'Intérieur. Suivez la situation dans notre direct.

• L'Allemagne a franchi le seuil de 100 000 morts liées au Covid-19, annonce l'autorité sanitaire fédérale RKI ce matin. Le pays a comptabilisé 351 décès supplémentaires en 24 heures.

• En France aussi, la situation sanitaire se dégrade. Le ministre de la Santé, Olivier Véran, tiendra une conférence de presse ce midi pour annoncer de nouvelles mesures pour freiner la cinquième vague.

• Jean Castex a annoncé de nouvelles mesures "afin de renforcer la protection des victimes et la lutte contre les violences", à l'occasion de la Journée pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes.

09h11 : "Une enquête a été ouverte par le parquet de Lille et très certainement, très rapidement, nous aurons des informations", avance le ministre de l'Intérieur. Il ajoute que "7 800 personnes ont été sauvées" depuis le 1er janvier, alors qu'elles tentaient de traverser la Manche.

09h08 : Un cinquième passeur, soupçonné d'être lié au naufrage dans lequel 27 migrants sont morts au large de Calais, a été arrêté la nuit dernière selon Gérald Darmanin. Le ministre de l'Intérieur précise sur RTL que cet individu avait "acheté des zodiacs en Allemagne".

07h33 : Quelques dizaines de personnes se sont réunies hier soir dans la zone portuaire de Calais, après la mort de ces 27 migrants, rapporte Le Monde. La plupart étaient membres d'associations d'aide aux migrants et ont exprimé leur colère après ce drame.

07h25 : Bonjour @Harry. Le bilan du naufrage hier au large de Calais est bien de 27 morts. Emmanuel Macron avait dans un premier temps annoncé 31 décès, mais ce bilan a par la suite été revu à la baisse par le ministère de l'Intérieur.

07h25 : Hélas il y a eu 31 migrants victimes hier, et non 27

07h08 : La mort de 27 migrants dans un naufrage au large de Calais, hier, fait la une de nombreux journaux ce matin. La Voix du Nord évoque notamment "le drame que l'on redoutait", alors que les tentatives de traversées de la Manche ne cessent de se multiplier.

(LA VOIX DU NORD)

(LE PARISIEN)