Présidentielle 2022 : tous les candidats de droite "se revendiquent de l’héritage du général de Gaulle", analyse l’éditorialiste politique Olivier Gracia

Publié Mis à jour
Présidentielle 2022 : tous les candidats de droite "se revendiquent de l’héritage du général de Gaulle", analyse l’éditorialiste politique Olivier Gracia
franceinfo
Article rédigé par
S. Khaldoun - franceinfo
France Télévisions

Alors que mardi 9 novembre marquera le 51e anniversaire de la mort du général de Gaulle, les références au gaullisme sont très récurrentes à droite, à cinq mois de l’élection présidentielle. Le décryptage d’Olivier Gracia, écrivain et éditorialiste politique.

Mardi 9 novembre, des hommages seront rendus à l’occasion du 51e anniversaire de la mort du général de Gaulle. Tous les candidats à l’investiture Les Républicains se rendront à Colombey-les-Deux-Églises (Haute-Marne), tandis que Marine Le Pen sera à Bayeux (Calvados). "Tout le monde est gaulliste désormais. À droite, tout le monde se revendique de l’héritage du général de Gaulle, on peut dire gaullien ou gaulliste. C’est vraiment redevenu l’homme providentiel par excellence de la droite française", avance Olivier Gracia, écrivain et éditorialiste politique.

"L’histoire de leur famille politique"

"Ils se battent tous pour se placer comme le digne héritier du général de Gaulle", poursuit-il. Ces références sont très nombreuses et récurrentes à cinq mois de l’élection présidentielle 2022. "Éric Zemmour évoque le général de Gaulle en permanence […]. Marine Le Pen est un peu en contradiction avec son père en reprenant son héritage, [il] n’était pas un gaulliste convaincu. Pour les LR, c’est l’histoire de leur famille politique. De la formation gaulliste, au RPR puis les Républicains, il y a quand même une filiation", détaille Olivier Gracia.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.