Cet article date de plus de deux ans.

Réforme des retraites : La France insoumise choisit la stratégie de l'obstruction

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Réforme des retraites : La France insoumise choisit la stratégie de l'obstruction
Article rédigé par
France Télévisions

Le texte sur la réforme des retraites est arrivé lundi 3 février au Parlement. 21 661 amendements ont été déposés pour seulement un mois de débats.


La France insoumise a signé 19 000 des 21 661 amendements déposés sur le projet de loi de réforme des retraites. Le parti assume cette stratégie d'obstruction. Elle consiste à faire reculer le gouvernement au Parlement là où les syndicats contestataires ne sont pas parvenus à ce résultat dans la rue. Conséquence : les délais seront très compliqués à tenir. Les deux projets de loi comptent 71 articles et si chaque alinéa doit faire l'objet d'un amendement, cela va faire beaucoup de discussions.

Recours au 49.3 écarté

Un recours à l'article 49.3 de la Constitution est envisagé par certains députés, comme le président du groupe MoDem Patrick Mignola. Mais il y a peu de chances que cette solution soit retenue, parce qu'un vote bloqué, sans discussion sur le texte, pour faire passer un tel projet emblématique et si controversé dégraderait un peu plus l'image de gouvernement. Le projet comporte déjà beaucoup d'ordonnances, des mesures prises directement par le gouvernement, qui déplaisent fortement à l'opposition. Donc il y a peu de chances qu'on rajoute à cela le recours au 49.3.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.