Whirlpool : Emmanuel Macron avoue son impuissance

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Article rédigé par
M.-P. Degorce, C. Berbett - franceinfo
France Télévisions

Présent à Amiens (Somme), Emmanuel Macron est allé à la rencontre des anciens salariés de l’usine Whirlpool. Le chef de l’État a reconnu son impuissance dans ce dossier.

Comme à son habitude, lorsque qu’il se rend à Amiens, Emmanuel Macron va à la rencontre des anciens salariés de l’usine Whirlpool. ‘’Je me suis fait avoir avec vous’’, a confié le président de la République aux anciens salariés. Face la presse, Emmanuel Macron a fustigé les projets de reprise de l’usine, qui n’ont pas abouti. L’ancien ministre de l'Économie a promis des solutions pour les 43 salariés qui n’ont toujours pas retrouvé d’emploi.

Des échecs successifs

Depuis la délocalisation de l’usine en 2017, l’entreprise n’a connu que des échecs. Les deux repreneurs ont mis la clé sous la porte. ‘’Subir trois licenciements en trois ans, c’est dur moralement’’, confie Patrice Sinoquet, ancien délégué syndical. Si une majeure partie des anciens salariés ont retrouvé du travail ou se sont lancés dans l’entreprenariat, Frédéric Chantelle, ancien délégué syndical, déplore les fausses promesses des candidats.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.