Satellites militaires : où se positionne la France dans cette nouvelle guerre des étoiles ?

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Article rédigé par
L.Feuerstein, H.Puffeney, A.Gaucher, Y.Moine, C.Cormery, B.Géron, F.Cardoen - France 2
France Télévisions

Cette semaine, la Russie a voulu envoyer un message par un tir de missile qui a détruit un satellite. Comment la France se positionne-t-elle dans cette guerre des étoiles face à Moscou, la Chine et les États-Unis ?

C'était un décollage hautement stratégique pour la France. Mardi 16 novembre, le lanceur Vega a mis en orbite trois satellites militaires aux capacités d'écoute exceptionnelle. Des oreilles d'or que la France possède désormais comme la Russie, les États-Unis et la Chine. Cette opération sensible s'est déroulée sous la protection renforcée de systèmes anti-missiles et d'avions de combat. Selon l'armée, ce programme d'une valeur de 450 millions d'euros permet de localiser et d'identifier tous signaux radar.

La compétition pour s'imposer dans l'espace s'accélère

Ce programme permet d'écouter à des centaines de kilomètres d'altitude les communications ennemies. C'est un bond technologique indispensable selon le général Michel Friedling, le chef du commandement de l'espace. "La France ne rentre pas dans un jeu de course à l'armement. La France a des intérêts stratégiques, la France a une position sur la scène internationale", indique-t-il. Dans les faits, la compétition pour s'imposer dans l'espace s'accélère.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.