Cet article date de plus d'un an.

Aide à domicile : une journée avec un auxiliaire de vie

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Aide à domicile : une journée avec un auxiliaire de vie
France 3
Article rédigé par
N. Fleury, A. Tribouart, C. Ricco - France 3
France Télévisions

Emmanuel Macron a annoncé 160 millions d’euros de primes en faveur des aides à domicile, soit environ 1 000 euros par salariés à la suite du confinement. Nous avons suivi un auxiliaire de vie de Paris pendant sa journée de travail.

Quatre jours par semaine, Rudy Balbino est aux fourneaux et le menu est sur mesure. Après trois ans à ses côtés, l’auxiliaire de vie connait bien Jean-Claude Mathieu, à qui il vient en aide. "Moi, je fais ce métier essentiellement pour le contact humain, les relations que j’ai noué avec les bénéficiaires. Je suis très attaché à mes bénéficiaires, il y a une belle relation d’amitié", raconte l’auxiliaire de vie.

Rudy gagne à peine plus que le Smic

À 87 ans, Jean-Claude n’imagine pas son quotidien sans son aide à domicile : "Il fait mes courses, il va chercher mon argent à la banque. Il faut avoir une très grande confiance en la personne qui vous accompagne." Des tâches variées pour lesquelles Rudy perçoit 9,50 euros de l’heure, un salaire légèrement plus élevé que le Smic, et pourtant, lui aussi était en première ligne pendant le confinement.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.