Cet article date de plus de cinq ans.

Guyane : le bras de fer se poursuit

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Guyane : le bras de fer se poursuit
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

La situation en Guyane se crispe après deux semaines de conflit. Ce lundi, le collectif à l'origine du mouvement appelle à un blocage total du département. Le point avec France 3.

Par souci d'apaisement, une délégation du collectif des "500 frères" s'est rendue à l'hôpital de Cayenne au chevet du commissaire Tery, blessé vendredi dans des échauffourées. La démarche a visiblement touché le numéro 2 de la police guyanaise. "Je suis dans mon rôle, j'obéis aux lois de la République, mais ça n'enlève rien au respect que j'ai pour des personnes qui se trouvent en face de moi, et pour l'ensemble des concitoyens de la Guyane", a-t-il déclaré au micro de France 3.

Un blocage total lundi

Il y a deux jours, deux policiers, dont le commissaire Tery, ont été blessés dans des échauffourées suite à une manifestation devant la préfecture de Cayenne. Hier soir après la visite, les poignées de mains étaient chaleureuses. Les "500 frères" sont venus affirmer une fois de plus que leur mouvement prônait la non-violence. Aujourd'hui, la Guyane a retrouvé son calme, mais dès demain, le conflit pourrait se durcir. Le collectif à l'origine du mouvement souhaite un blocage total.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.