Vidéo "L'Œil du 20 heures" : quand Yannick Jadot était contre les voitures électriques

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Article rédigé par
France Télévisions

Lors du premier débat à la primaire écologiste, Yannick Jadot a exprimé une position très claire sur le développement de la voiture électrique en France : "Tout le monde sait que concernant l’automobile, il faudra passer à l’électrique." Mais il n'a pas toujours été de cet avis.

Aujourd'hui, le candidat écologiste à la présidentielle, Yannick Jadot, souhaite fabriquer les batteries des voitures électriques en France. "Est-ce qu'on va laisser les Chinois qui investissent massivement être les leaders de la voiture propre ?", déclarait-il notamment en juin 2019. Pourtant, il n'a pas toujours cru aux perspectives de ce marché. Il y a onze ans, il se montrait même très sceptique : "Très clairement, ce n'est pas une voiture propre. L'électricité ne vient pas du mur", expliquait-il sur France 3. "Produire de l'électricité dégage du CO2, de la pollution. C'est une énergie sale, là pour le coup, ce ne serait pas très écolo." 

Il se montrait également circonspect sur les objectifs affichés par les industriels : "Quand le patron de Renault dit qu'on va faire 10% de voiture électrique en 2020, il n'y a pas un expert qui confirme." Verdict, plus de dix ans après ? "L'Œil du 20 heures" a contacté le constructeur français, qui précise que les voitures électriques représentaient 8,7% des ventes en 2020 et même 13% en comptant les hybrides.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.