Automobile : les garagistes frappés par la pénurie de pièces mécaniques

Publié
Automobile : les garagistes frappés par la pénurie de pièces mécaniques
France 3
Article rédigé par
B. Briffaut, V. Lucas, M. Cazaux, A. Zouioueche, J.-A. Balcells, E. Marot, V. Landolfini - France 3
France Télévisions

Tout comme les usines d'assemblage de véhicules, les garagistes subissent de plein fouet la pénurie de pièces mécaniques. Cela engendre de nombreux retards dans leurs réparations.

Pour les garages, la pénurie de pièces automobiles se fait également sentir. L'absence de certaines pièces ralentit notamment les réparations des véhicules, comme dans un garage de Seine-Saint-Denis, où des réparations peuvent prendre plusieurs jours supplémentaires. Près d'un tiers des véhicules sont immobilisés et s'entassent. "On est en attente d'une pièce, et dès qu'on appelle pour savoir les délais, [les fournisseurs] ne savent pas", explique Abdelnour Miri, responsable de la carrosserie Lecomte.

De longs délais


Tous les véhicules sont concernés par la pénurie de pièces, qu'ils s'agissent de véhicules anciens ou de tous nouveaux modèles. Une accumulation de véhicules chez le garagiste qui engendre des frais supplémentaires. Pour Alain Landec, président de la fédération de la distribution automobile, c'est notamment le manque de matières premières et leur prix qui explique les délais. Dans certains garages, on se tourne vers les pièces d'occasion pour obtenir des pièces plus rapidement, avec un coût moins élevé.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.