Cet article date de plus de quatre ans.

Aérien : les compagnies low cost vont-elles devoir changer leur cible ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Aérien : les compagnies low cost vont-elles devoir changer leur cible ?
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Jean-Paul Chapel est en direct du plateau de France 2 pour expliquer le modèle des compagnies low cost et leurs limites.

La compagnie Ryanair a transporté 117 millions de passagers en 2016. "C'est la compagnie qui transporte le plus de passagers dans le monde (...) C'est aussi la compagnie la plus rentable du monde", précise le journaliste Jean-Paul Chapel. En général, les compagnies à bas coût se portent bien. "Jamais leurs avions n'ont été aussi remplis : au total, plus d'un milliard de passagers l'an dernier. Elles ont conquis 45% du marché européen. C'est deux fois plus qu'il y a dix ans", détaille-t-il. 

Prochaine cible : la clientèle affaires 

Suite aux premières grèves de pilotes chez Ryanair, le modèle low cost va-t-il devoir évoluer ? "Oui, d'abord parce que les compagnies traditionnelles les ont copiés", estime Jean-Paul Chapel en citant Air France qui a créé la compagnie Transavia ou encore Iberia, qui a racheté Vueling. "Pour gagner des clients, les compagnies à bas coût montent en gamme et ciblent maintenant la clientèle d'affaires", poursuit le spécialiste. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.