On a testé pour vous : "Le Bal de Paris" de Blanca Li vous transporte dans un monde virtuel et magique

C'est une expérience étonnante, mélangeant danse et réalité virtuelle, à laquelle nous convie la chorégraphe espagnole Blanca Li. D'abord présenté à Chaillot, "Le bal de Paris" revient au Palace du 17 novembre au 16 janvier 2022. Notre journaliste s'est beaucoup plu à jouer les cobayes. 

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Image de synthèse issue du "Bal de Paris" de Blanca Li.  (BACKLIGHT/ LE BAL DE PARIS BLANCA LI)

Un soir d'octobre au Palais de Chaillot. J'ai rendez-vous à 18 heures pour "une expérience immersive" dont je ne sais presque rien. Les personnes qui se présentent à l'accueil sont réparties par groupes de dix. Je fais partie du tout premier lot : neuf femmes pour un seul homme. Guidés par un médiateur, nous rejoignons la salle Jean Vilar. Sur la scène, des portants ont été installés pour que nous déposions nos vestes, nos manteaux et nos sacs. 

Immergée dans un monde imaginaire

Nous pénétrons alors dans un espace clos entouré de rideaux noirs. Ce n'est pas très grand, 40 mètres carrés environ. Je note que des marques blanches ont été tracées sur le sol. Chaque membre du groupe est alors équipé d'un petit sac à dos, de capteurs autour des poignets, des chevilles et des genoux. J'enfile pour finir le casque de réalité virtuelle que l'on me tend : l'aventure peut commencer.

Je suis d'abord plongée dans un luxueux vestiaire. Une vitrine abrite des smokings et des robes de soirées Chanel, partenaire de l'événement. Il suffit de poser la main sur un petit boitier, virtuel bien-sûr, situé devant chaque tenue pour enfiler, toujours aussi virtuellement, le costume choisi. Je m'amuse à essayer toutes les robes. Il faut dire que jamais encore je n'avais porté du Chanel ! 

Je vois peu à peu arriver mes neuf partenaires de jeu. Ils ont des têtes d'animaux et des costumes élégants. Je reconnais, à sa voix grave, le seul homme de l'assemblée, qui a choisi de porter une longue robe bouffante. Lorsque nous sommes tous parés, le grand voyage peut commencer. 

Valse avec l'inconnu(e) 

Difficile de décrire cette sensation. Mon corps est comme téléporté dans un monde idyllique. Les tableaux se succèdent. Un ballet de harpes fait cercle autour de nous. Puis nous nous retrouvons sur un balcon qui domine une grande salle de bal dans ce qui semble être un palais. Je tente en vain de saisir la balustrade.

Un couple danse pour nous. Quand leurs mains me frôlent, je comprends qu'il y a parmi nous de "vrais faux" danseurs chargés de nous guider dans ce labyrinthe virtuel. Nous montons dans un train. Plus tard, nous prendrons un bateau pour dériver sur un lac scintillant peuplé de fleurs géantes.

Nous sommes invités par nos guides invisibles à former des couples. Nous faisons une ronde. Je valse maladroitement avec une inconnue à tête de chat. C'est étourdissant mais agréable. Je perds tous mes repères dans l'espace. Nous finissons dans un beau cabaret. De magnifiques danseuses de French Cancan font des pieds dans la main et des grands écarts. 

Un voyage immobile 

Je ne sais pas combien de temps ce drôle de voyage a duré. Peut-être une demi-heure. J'ai l'impression d'avoir parcouru des kilomètres alors que nous n'avons jamais quitté cette pièce. Quand nous enlevons nos masques, nous redécouvrons les visages de nos partenaires d'un soir. Avec qui ai-je bien pu valser? Nous rions, un peu étourdis par l'expérience et rejoignons le foyer du Théatre de Chaillot. Une professeure nous y attend pour un cours de valse au pied de la tour Eiffel. Epilogue d'une soirée magique.

L'expérience a remporté un tel succès qu'à partir du 17 novembre et jusqu'au 16 janvier 2022, vous pourrez vivre la même immersion au Palace, 8 rue du Faubourg Montmartre à Paris. Quatre salles de réalité virtuelle y ont été aménagées. Il faut s'inscrire et réserver un créneau de temps précis. N'hésitez surtout pas à entrer dans la danse.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Danse

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.