"Lupin" : les aventures du gentleman cambrioleur des temps modernes continuent dans une partie 2 plus intime et plus sombre

La série française à succès "Lupin" revient sur Netflix le 11 juin pour dévoiler sa seconde partie. Franceinfo a pu visionner les cinq nouveaux épisodes en avant-première. Sans vous gâcher le suspense, voici ce qui vous attend pour la suite des aventures d'Assane Diop.

Article rédigé par
Corentin Mirallés - franceinfo Culture
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 4 min.
Assane Diop (Omar Sy) en pleine mission pour venger son père. (EMMANUEL GUIMIER - NETFLIX)

Lupin, le gentleman cambrioleur des temps modernes est de retour le 11 juin pour une seconde partie. Et nombre de spectateurs à travers le monde l’attendent avec impatience. La série de Netflix avait fait un véritable carton en France et à l’international. Elle s'était hissée à la première place du classement des séries Netflix dans plusieurs pays, dont les États-Unis. Une première pour une série française. Elle est même devenue la série non anglophone la plus populaire du géant du streaming.



Pour son grand retour, nous retrouvons Assane Diop là où nous l’avions laissé, aux bords des falaises d’Étretat. Souvenez-vous : Assane, son fils Raoul et son ex-compagne Claire, partent tous les trois en balade en Normandie pour se détendre. Mais à bord du train, Assane se rend compte qu’il sont suivis par Léonard, l’homme de main d’Hubert Pellegrini. Une fois sur la plage, Léonard parvient à enlever Raoul. Le policier Youssef Guedira, également présent, interpelle Assane en l'appelant par son pseudonyme : Lupin.

(De très légers éléments de l'intrigue sont divulgués dans la suite de l'article)

Et c’est par cette même scène que démarre le premier épisode de la saison 2. Youssef Guedira, sans dire qu’il est policier, propose son aide à Assane et Claire. Le flic et le cambrioleur vont alors devenir un duo et se lancer à la poursuite de Léonard pour tenter de retrouver Raoul. Évidemment, le stress de perdre son enfant n'enlèvera pas à Assane Diop sa perspicacité et sa vivacité d’esprit.

Déguisements et tours de passe-passe

Rapidement, le fan numéro 1 des célèbres aventures du gentleman cambrioleur démasquera la véritable identité de son acolyte. Avec ses nombreux déguisements et ses tours de passe-passe, Assane Diop n'a pas à rougir face au Arsène Lupin originel imaginé par le romancier Maurice Leblanc. Les plus puristes pourraient toujours regretter l'absence de référence au légendaire monocle, mais cela n'empêche pas le personnage interprété par le malicieux Omar Sy de continuer son projet initié dans la première partie : anéantir Hubert Pellegrini. 

Car depuis le début, le grand méchant de l'histoire n'est autre que l'homme le plus riche de France. Un personnage prêt à tout pour s'enrichir, même à jeter le père d'Assane Diop en prison. Et ce, malgré son innocence. Jouissant de ses nombreuses relations haut placées, notamment au sein de la police, Hubert Pellegrini constitue, dans ces cinq nouveaux épisodes, un adversaire encore plus redoutable que dans la première partie. Notre Arsène Lupin des temps modernes devra alors rivaliser d'ingéniosité pour contrer les obscures projets de l'homme d'affaires.

La série en profite aussi pour faire entrer un nouveau personnage bien mystérieux en la personne de Philippe Courbet. Officiellement, l’homme est un gestionnaire de patrimoine, chargé de mener à bien les vils projets financiers d’Hubert Pellegrini. Mais derrière ce jeune visage angélique se cache un personnage ambivalent. Et au fur et à mesure des épisodes sa personnalité se dévoile, prenant une place de plus en plus centrale dans l’intrigue. Et devenant même, à la fin, un élément déterminant pour assurer la victoire à l’un des deux camps.

Une suite rythmée mais prévisible

Cette seconde partie explore les relations qu'unissent des parents à leurs enfants et jusqu'où l'on peut être prêts à aller pour sauver son enfant. Assane semble enfin comprendre que dans sa quête de vengeance pour son père, il met en danger son propre fils. 

Plus sombre que la première partie, plus mature aussi, ce second volet réussit le pari de ne pas nous lasser des subterfuges d'Assane et de son obsession de justice pour son père. Même le rôle quelque peu stéréotypé d'Hubert Pellegrini, milliardaire sans scrupule et prêt à tout pour gagner encore plus d'argent, est un peu oublié grâce à une histoire intéressante et rythmée, où les personnages arrivent des fois à nous étonner.

Mais, tout comme la première partie, Lupin partie 2 reste une série du dimanche soir où le scénario, un peu facile et parfois un peu exagéré, ne nous emmène pas vers de grandes surprises. Cette construction en épisodes qui ont tous leur propre mini-histoire, malgré un arc narratif commun à l'ensemble de la série, permet de la visionner en plusieurs jours sans ressentir le besoin de la "binge-watcher", c'est-à-dire la regarder d'une salve. Un avantage, certes, mais qui renforce ce côté feuilleton télé un peu irréaliste où, au final, tout se termine toujours bien pour le héros.

Et avec cette fin de partie 2, il est difficile d'imaginer ce que les scénaristes pourront réserver pour la troisième partie, d'ores et déjà annoncée par Netflix. Impossible pour le moment de prédire la nouvelle intrigue qui tiendrait en haleine les spectateurs, sans se contenter de répéter les codes qui ont fait le succès planétaire de la première partie.

Pour savoir qui du gentleman cambrioleur ou du richissime escroc remportera la partie, il ne vous reste plus qu’à attendre deux petits jours. Netflix rendra disponibles les cinq épisodes de ce deuxième opus vendredi 11 juin à 9h01.

"Lupin - Partie 2", à découvrir sur Netflix dès le vendredi 11 juin.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Netflix

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.