Mont Valérien : à la découverte de ce haut lieu de mémoire de la France combattante

Publié
Mont Valérien : à la découverte de ce haut lieu de mémoire de la France combattante
France 2
Article rédigé par
C. Guyon, F. Daireaux, J. Martin, P. Limpens - France 2
France Télévisions

Alors que l'hommage à Hubert Germain a débuté mercredi 10 novembre, France 2 vous emmène au mont Valérien, haut lieu de l'Histoire française. Reportage.

L'hommage à Hubert Germain a commencé mercredi 10 novembre. Le dernier Compagnon de la Libération, qui est mort le 12 octobre, sera enterré au mont Valérien, à Suresnes (Hauts-de-Seine), le 11 novembre. Dans ces circonstances, France Télévisions s'est rendue au mont Valérien, un haut lieu de mémoire de la France combattante. Et pour cause, il fut, pendant l'Occupation, le principal centre de répression de la résistance.

Une place réservée pour le dernier Compagnon de la Libération



Un millier de résistants, d'otages communistes, étrangers ou juifs y ont été fusillés pour leurs idées par les Allemands. À l'époque, la forteresse était un lieu clandestin, sans témoins ou presque. Il reste aujourd'hui des photos prises par un soldat de la Wehrmacht, le 21 février 1944. On y voit les condamnés, souvent les mains liées dans le dos, attachés aux poteaux, face au peloton d'exécution. Leur dernier droit : choisir d'avoir les yeux bandés ou non. Lors de la création du mémorial en 1958, le général de Gaulle souhaitait réserver une place pour le dernier Compagnon de la Libération. C'est donc au mont Valérien qu'Hubert Germain reposera, entouré de 16 autres morts pour la France.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.