Centenaire de Georges Brassens : à Sète, des lieux incontournables pour les célébrations

Lancées en juin, les festivités célébrant le centenaire du chanteur-poète atteignent leur point d'orgue avec deux anniversaires cruciaux : sa naissance le 22 octobre 1921 et son décès le 29 octobre 1981. Si vous passez à Sète, le bateau Roquerols, épicentre des manifestations, l'Espace Brassens, des concerts et une nouvelle expo sont à l'affiche en cette période de douceur automnale.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 7 min.
Georges Brassens dans sa ville bien-aimée de Sète (BANQUE D'IMAGES MEDITERRANEENNE / MAXPPP)

Un double anniversaire à chiffre rond, dont un centenaire, ça méritait bien un bateau dédié entièrement à la mémoire de Georges Brassens, l'un des auteurs, compositeurs et interprètes français les plus iconiques du XXe siècle. Alors que Sète touche enfin le point d'orgue des célébrations (Brassens est né le 22 octobre 1921, disparu prématurément le 29 octobre 1981), partons à la découverte de quelques lieux incontournables de la célébration et de la mémoire de l'artiste.

Le bateau Roquerols, point d'ancrage des festivités

Le bateau "Roquerols", épicentre des hommages à Georges Brassens à Sète (15 juillet 2021) (ANNIE YANBEKIAN / FRANCEINFOCULTURE)
Les célébrations ont pour épicentre l'ancien bateau-phare aménagé spécialement pour le centenaire, baptisé le Roquerols. Il accueille spectacles, reconstitutions, animations et ateliers autour de Brassens, en plus d'un délicieux restaurant. Avant de jeter l'ancre à Sète, le navire a vu du pays. Construit à Londres en 1939, il a séjourné dans l'estuaire de la Tamise. Puis il a été transformé en musée à Amsterdam, en salle de concert à Paris, avant de se morfondre à Marseille... La Ville de Sète voulait marquer le coup du centenaire de Brassens avec un lieu particulier.

Le bateau a été rebaptisé Roquerols en référence à un lieu aimé de Brassens. "Au bout du canal, il y a l'étang de Thau, et sur le rocher, il y a un phare, le phare de Roquerols, raconte Jeanne Corporon, adjointe au maire de Sète en charge de l'année Brassens. Quand il était jeune, Georges Brassens amarrait son bateau là-bas pour se baigner. C'est pourquoi on a repris ce nom pour le bateau. Et il nous accueille dans sa tenue de bain !" Une photo noir et blanc, grandeur nature, du chanteur avec maillot et serviette de bain trône sur le pont.

La chambre de l'impasse Florimont reconstituée à bord

Manuscrit sur la modeste table de travail de Georges Brassens, dans la pièce de l'impasse Florimont reconstituée sur le Roquerols (15 juillet 2021) à Sète (ANNIE YANBEKIAN / FRANCEINFO CULTURE)
Sur le pont du Roquerols, une petite pièce abrite une reconstitution symbolique de la chambre dont Georges Brassens disposait à Paris, impasse Florimont, dans le 14e arrondissement, chez son amie Jeanne Le Bonniec et Marcel Planche, l'époux de cette dernière, qui l'ont hébergé. "On a reconstitué l'espace vital dont il disposait à Paris, avec ses manuscrits, explique Jeanne Corporon. C'est là que Jeanne l'a accueilli quand il est revenu du S.T.O. [en mars 1944, pour une permission pour raisons de santé, ndlr]. Comme il n'a pas voulu repartir en Allemagne, il s'est caché là-bas, avec les animaux de la maison, c'était l'arche de Noé ! On connaît l'histoire d'amour qu'il a eue avec Jeanne. Il a écrit des chansons pour rendre hommage à son hôtesse qui l'a accueilli pendant des années, La Cane de Jeanne, Chez Jeanne... Il a écrit La Chanson de l'Auvergnat pour Marcel qui n'était pas plus auvergnat que moi ! Même quand il a commencé à être célèbre, dans les années 50, il a continué à habiter là-bas..."

Georges Brassens a passé une bonne vingtaine d'années dans cette maisonnette de l'impasse Florimont qui fait partie de sa légende. "Quand il s'y est installé, il n'y avait ni l'eau, ni l'électricité, il vivait dans le dénuement le plus complet. Mais il était bien là-bas, il y a écrit ses plus belles chansons. Brassens n'était pas du tout attaché au confort. Il aimait cet inconfort. Jeanne ne lui demandait rien, elle le laissait composer, c'était le plus important. Il écrivait, il allait dans les bibliothèques et il composait. Jeanne le nourrissait, elle lui achetait même du tabac pour sa pipe. C'est elle qui lui a offert sa première guitare." Parmi les photos sur les murs de la petite pièce, on peut voir Brassens se laver avec une bassine dans la cour de l'impasse. "Dès qu'il a eu son premier cachet, il a commencé à installer l'eau et l'électricité", précise Jeanne Corporon, qui doit son prénom à la précieuse Jeanne de Brassens, qui était sa marraine.

Le cabaret où Patachou lança la carrière de Brassens, à bord du Roquerols

Reconstitution du restaurant-cabaret de Patachou, avec son portrait et les cravates coupées, trophées de ses folles soirées, sur le Roquerols (15 juillet 2021) à Sète (ANNIE YANBEKIAN / FRANCEINFO CULTURE)
"On a reconstitué l'ambiance de cabaret de Patachou, souligne Jeanne Corporon. C'était une tradition, Patachou coupait les cravates des hommes ! De temps en temps, elle en prenait un dans le public et elle y allait !" [ndlr : la chanteuse repérait ceux qui ne se tenaient pas bien, a raconté sa fille plus tard] Situé du côté de Montmartre, ce restaurant où Patachou chantait le soir a joué un rôle décisif dans la carrière de Georges Brassens. "Cela a été l'étape importante qui lui a amené la gloire. Un soir de l'hiver 1951, il s'est rendu chez Patachou, accompagné par son ami Victor Laville, journaliste et dessinateur (il lui a dessiné un portrait célèbre qui a illustré l'album N°4 ainsi que des affiches), il a chanté. Elle a été subjuguée. Alors elle l'a lancé, elle a fait une tournée avec lui en Belgique." Dans la salle, des archives en images sont projetées, dont un documentaire de Rémi Sautet.

Le Roquerols est amarré quai du Maroc, à Sète, officiellement jusqu'à la fin de l'année. Il possède une salle de spectacle dans la cale. On ne peut que souhaiter que son existence se prolonge au-delà de l'année du centenaire.
> Sa programmation

L'Espace Brassens, temple de la mémoire du poète

L'Espace Brassens à Sète (15 juillet 2021) à Sète (ANNIE YANBEKIAN / FRANCEINFO CULTURE)
Construit en face du cimetière Le Py où repose le poète, l'Espace Brassens existe depuis 30 ans. Entre son exposition permanente et des événements ponctuels, il relate la vie, les influences, la carrière, le glossaire poétique mais aussi les liens et engagements de Georges Brassens avec le monde syndical et les courants libertaires.
Guitare exposée à l'Espace Georges Brassens, à Sète (15 juillet 2021) (ANNIE YANBEKIAN / FRANCEINFO CULTURE)
Un endroit chargé de souvenirs du poète (dont une guitare), de reconstitutions, d'évocations parfois ludiques, de citations et de couleurs, tout sauf sinistre. On peut y lire un message élogieux et poétique que Charles Trenet - qui fut le grand choc musical de jeunesse de Brassens - lui écrivit en 1962. "L'Espace Brassens vit bien, il est très fréquenté, c'est le fleuron de la culture sétoise", se réjouit Jeanne Corporon. L'un des bateaux du chanteur sétois accueille les visiteurs à l'entrée, perché devant un portrait en grand format.
Bateau du poète à l'entrée de l'Espace Brassens, à Sète (15 juillet 2021) (ANNIE YANBEKIAN / FRANCEINFO CULTURE)
Pour les plus nostalgiques du Brassens amoureux de l'eau, son dernier bateau, le Gyss, a retrouvé son emplacement quai de Bosc à Sète, après restauration... On peut le voir notamment à l'occasion d'une croisière sur les canaux de la ville, une très belle balade à ne pas manquer.

Portraits de Sétois fidèles à leur poète

Portraits de Sétois sur les quais de Sète (15 juillet 2021)... (ANNIE YANBEKIAN / FRANCEINFO CULTURE)
De nombreux portraits ornent la ville, affichés sur les quais. Par un mot d'admiration, une citation ou un simple titre de chanson, les Sétois rendent hommage à Brassens.

Concerts, festival, expo... de François Morel à Robert Combas

> Côté spectacles, François Morel présente en création à Sète, au Théâtre Molière, le spectacle Brassens a 100 ans les 22 et 23 octobre, deux dates qui affichent complet. Le concert du 22 sera retransmis en direct à bord du Roquerols. François Morel aura à ses côtés la chanteuse Juliette, entre autres amoureux de Brassens. L'humoriste-acteur-chanteur présentera dans la foulée cet hommage à Montpellier et Narbonne. Par ailleurs, il a sorti un hommage discographique à Brassens le 8 octobre avec Yolande Moreau.

Parmi les autres artistes à se produire à Sète, Alexis HK chante au Roquerols le 30 octobre, Ours le 6 novembre, Barbara Carlotti le 13 novembre... Sans oublier le festival 22, v'là Georges, organisé par l'association Cap Brassens, qui rend un hommage tout particulier au poète du 22 au 29 octobre pour l'édition du centenaire, avec 45 groupes et artistes et quelque 75 concerts gratuits répartis dans la ville.

Le site de Sète recense tout le programme des concerts, spectacles et colloques du centenaire et centralise toutes les animations relatives aux expositions, visites guitées, circuits libres, ateliers...

> Côté expos, le musée Paul Valéry de Sète propose, depuis le 8 octobre et jusqu'au 31 décembre, l'exposition "Robert Combas chante Sète et Georges Brassens", qui réunit une quarantaine d'œuvres, tableaux réalisés lors d'un précédent hommage rendu en 1992, et portraits récents et inédits.

> Côté télévision, France 3 consacre sa soirée du jeudi 21 octobre 2021, à partir de 21h05, au poète sétois, avec l'émission de variétés Une Journée avec Brassens, tournée à Sète avec plusieurs artistes, puis en deuxième partie de soirée Brassens par Brassens, documentaire de Philippe Kohly.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Chanson française

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.