Brassens continue d'inspirer les jeunes artistes : "Il a fait des chefs-d'œuvre, ce qu'il écrit ce sont vraiment des poèmes"

Georges Brassens aurait eu 100 ans ce vendredi. Aujourd'hui encore, l'oeuvre du chanteur et auteur-compositeur est enseignée dans les écoles de musiques et n'en finit pas d'inspirer la jeune génération d'artistes. 

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Georges Brassens, le 13 mars 1979. (BANQUE D'IMAGES MEDITERRANEENNE / MAXPPP)

Comme tous les ans au lycée Georges-Brassens, dans le nord de Paris, c'est le même rituel pour le spectacle de novembre. "La tradition veut qu'on ouvre le spectacle par une chanson de Georges Brassens", indique Andrew Infanti, professeur de musique jeudi 21 octobre. Cette année, ce sera Heureux qui comme Ulysse, sur le thème de la liberté.

Le chanteur aurait fêté ses 100 ans, vendredi 22 octobre. Né le 22 octobre 1921 à Sète et mort en 1981, continue aujourd'hui d'inspirer les artistes mais aussi les plus jeunes. "Le côté littéraire ça les intéresse beaucoup, approuve le professeur de musique, Et avec une chanson qui parle de la liberté, c'est très intéressant de savoir quelle est leur idée de la liberté et comment sa musique peut l'incarner."

Brassens traverse les générations

Si certains élèves de l'établissement - un des rares à proposer une véritable formation artistique - ne connaissaient pas Brassens, la majorité des premières et des terminales l'adorent. "Il a fait des chefs-d'œuvre et ce qu'il écrit c'est vraiment des poèmes, c'est incroyable", commente une jeune fille. "Moi c'est l'idole de mon grand-père ! ajoute une autre élève, Et mon grand-père a réussi à tous nous faire aimer Brassens dans la famille. Même mon petit frère de dix ans, on le retrouve à écouter des chansons de Brassens dans sa chambre. Je trouve ça génial, ça traverse les générations. C'est vraiment chouette !"

Brassens dans le texte et à la guitare au conservatoire du 11e arrondissement de Paris. Stéphane Audard donne des cours de jazz. Pour lui, il y a un vrai intérêt à interpréter et à faire apprendre Brassens. "Ici on a un intervalle qui est très très grand et très inhabituel dans la musique vocale", dit-il en jouant Je me suis fais tout petit, "et d'ailleurs ça pose plein de problèmes quand on le joue parce que c'est pas du tout quelque chose qu'on entend facilement.

"À ce niveau-là, on se rend vraiment compte qu'il y a de la complexité mélodique dans Brassens. Il y a plein de choses à prendre sans le réduire à un chanteur à textes."

Stéphane Audard, professeur de jazz

à franceinfo


Brassens lui-même souhaitait que l'on accorde autant d'importance à ses textes qu'à sa musique. Mais peu importe, ajoutait-il : "Au final, ceux qui savent me devinent."

100 ans de Brassens : le chanteur continue d'inspirer les jeunes artistes. Le reportage de Victor Matet
écouter

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Chanson française

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.