Dans l'Aude, 2000 œuvres d'art de la collectionneuse Cérès Franco léguées à un musée

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture

La galeriste et collectionneuse Cérès Franco est décédée le 16 novembre à l'âge de 95 ans. Elle avait choisi Montolieu, petit village de l'Aude, pour y exposer ses milliers d'oeuvres d'art brut rassemblées pendant plus de 50 ans.

Elle aura voué toute sa vie à l'art brut et à sa passion de la peinture. Cérès Franco est morte, mardi 16 novembre 2021 à Toulouse, à l'age de 95 ans. Sa passion l'aura animée jusqu'à la fin de ses jours : en octobre dernier elle inaugurait sa dernière grande exposition dans l'enceinte même de l'Ehpad où elle résidait. "Regardez les tableaux et ils vous regardent. Essayez d'établir un dialogue entre vous et les tableaux", confiait-elle en admirant le lieu rempli couleurs.  

Une passion pour l'art brut

Fervente amatrice de création contemporaine, l'art n'avait pas de frontières pour Cérès Franco. C'est à Montolieu, dans l'Aude, que l'ensemble de sa collection est aujourd'hui regroupée. Peintres ou sculpteurs de la Nouvelle Figuration, expressionnistes, surréalistes, naïfs ou autodidactes de l’Art brut... de nombreux artistes inclassables ont trouvé refuge dans le lieu qu'elle a créé. 2 000 pièces de 350 artistes à travers le monde que la galeriste a choisi d'offrir au public dans ce musée qui porte son nom. 

"Elle a défendu des artistes qui ne sont pas allés à l'école. Ce sont des personnes qui ont fait de l'art avec ce qu'ils trouvaient sous leurs mains et qui ont créé des oeuvres et qu'elle a après défendu tout au long de sa carrière", décrit Irène Daniaux de l'association pour la valorisation de la collection Cérès Franco. 

Cérès Franco : une passion pour l'art brut réunie dans le musée de Montolieu (Aude) (France 3 Occitanie)

La liberté en point de mire

Durant près de 50 ans, la galeriste franco-brésilienne a parcouru le monde pour échanger avec des artistes qui luttaient contre les dictatures en Amérique latine ou de l'autre côté du rideau de fer. Tous unis par leur liberté créative et leur goût pour la figuration et la couleur. Elle en ramènera une collection exceptionnelle dont elle fera don au musée de Montolieu. 

"C'est une femme très courageuse, et c'est une femme très libre, constate Henri Foch, mécène de Cérès Franco. Et en plus c'était une femme extrêmement pugnace. Moi ça m'a véritablement charmé, et je me suis dit qu'il fallait faire quelque chose parce que c'est rare de rencontrer des gens qui ont ce tempérament, cette volonté humaine d'offrir quelque chose".

Le musée-coopérative Cérès Franco à Montolieu dans l'Aude  (France 3 Occitanie)

La Coopérative, son musée, sera bientôt agrandi. Deux ans de travaux débuteront à l'automne 2022. 

La Coopérative-Musée Cérès Franco5 route d’Alzonne, 11170 Montolieu.
04 68 76 12 54

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.